Maison de la Presse joue la carte du multispécialiste de proximité

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe NAP, propriétaire des enseignes Maison de la Presse et Mag Presse, fourmille de projets pour faire de ses implantations d’ultraproximité une force.

Maison de la Presse
Maison de la Presse© © NAP

Un concept très franco-français, difficilement exportable. Un groupe qui, pour ce qui est du maillage du territoire, avec ses 1 521 points de vente, a fait le plein, voire frôle le trop-plein. Vu ainsi, on imagine un modèle fragile. En réalité, il est plein d’opportunités.

Tel est le groupe NAP, avec ses enseignes Maison de la Presse et Mag Presse. Dans le premier cas, 602 boutiques. Dans le second, 858 (plus 61 Points Plus). Les deux ensemble, un mastodonte de 1,9 milliard d’euros de chiffre d’affaires qui mérite le respect. Et, à la tête de tout cela depuis le rachat par NAP, en 2015, Arnaud ­Ayrolles, qui ne manque ni d’idées, ni de projets, pour conforter l’assise territoriale de son groupe.

Ce réseau est une force indéniable mais, revers de la médaille, les concepts ne sont pas forcément toujours bien définis. Notamment pour Mag Presse, dont la notoriété n’est pas extraordinaire. L’ambition est donc de rendre tout cela plus cohérent. Ainsi Mag Presse est-il voué, à terme, à laisser place à Maison de la Presse. « À terme » car, franchises obligent, cela prendra du temps.

Les enjeux

  • Avec un positionnement de « multispécialiste de proximité », NAP joue sur ses atouts : magasin de destination, pour le tabac et la presse, et point de dépannage.
  • Souvent implanté là où les autres ne sont pas, et ne peuvent pas aller, il se veut incontournable dans le paysage commercial des zones peu peuplées.
  • Ce maillage territorial offre un potentiel important pour s’imposer dans le grand jeu de la livraison et des services aux consommateurs.
  • Dernier chantier : se diriger, petit à petit, vers un seul et même ensemble, avec les magasins Mag Presse passant sous pavillon Maison de la Presse.

Adapté au client

« Nous allons passer d’un rythme annuel classique de 60 modernisations par an à 120, explique Arnaud Ayrolles. Ajouté à la centaine de changements de propriétaires qui constitue notre volant habituel, cela vous donne une idée du temps qu’il nous faudra pour organiser les transferts. »

Comptons sur cinq bonnes années, donc, mais, de toute manière, la stratégie qui sous-tend cette volonté est bien plus importante que ce délai demandé. Rassembler ces enseignes apparaît logique. Surtout maintenant qu’une bonne partie du travail en amont est effectué. « Nos systèmes d’encaissement sont uniformisés, avec 600 magasins qui les utilisent et, dans deux ou trois ans, avec le renouvellement naturel des appareils, l’ensemble du parc sera concerné, avance Arnaud Ayrolles. Cela nous permettra de gagner en efficacité pour nos bases articles, clients et stocks. »

À la clé, une meilleure compréhension des attentes des clients et, donc, la capacité d’y répondre plus vite. Spécialiste de rien, Maison de la Presse entend bien être incontournable sur tout. « Nous sommes des multispécialistes de proximité, se plaît à définir Arnaud Ayrolles. Nous représentons des magasins de destination pour le tabac et la presse. Pour tout le reste, notre vocation est de se rapprocher d’une boutique de dépannage, proposant des produits très variés et axé sur les services, avec de grandes amplitudes horaires d’ouverture. »

Sur un mètre carré linéaire ou deux, on trouve en effet de tout chez Maison de la Presse, avec un assortiment réduit taillé pour l’achat cadeau de dernière minute. Librairie, jouets, papeterie, et même un peu d’épicerie fine…

1,9 Mrd€

Le chiffre d’affaires de NAP (Maison de la Presse et Mag Presse) en 2016

1 521

Le nombre de magasins, dont 858 Mag Presse (+ 61 Points Plus) et 602 boutiques Maison de la Presse

120 m²

La surface moyenne d’un magasin Maison de la Presse (80 m² pour Mag Presse)

30%

La proportion du parc dans des zones de moins de 5 000 habitants

850 000

Le nombre de clients accueillis chaque jour

Source : NAP

Un positionnement unique

Tout ce que les autres enseignes spécialisées ne peuvent offrir, du fait d’un modèle économique trop rigide pour parvenir à un tel niveau de proximité – 30% du parc de Maison de la Presse et de Mag Presse sont situés dans des communes de moins de 5 000 habitants –, NAP le propose. Ainsi, sur une telle diversité d’action, son concurrent le plus proche, dans l’esprit mais pas dans les implantations, sera un Relay par exemple. Pour le reste, NAP est seul dans son royaume.

Même si le Net, comme partout, bouleverse les habitudes. Mais pas de quoi effrayer Arnaud Ayrolles. « On arrive en fin de cycle sur le web, assure-t-il. Il n’y a qu’à regarder tous ces sites qui se cherchent aujourd’hui des relais physiques. » Au-delà de cette vérité intangible, Arnaud Ayrolles voit, pour ses enseignes, un autre avantage substantiel. Quel est, en matière d’e-commerce, le nerf de la guerre ? La livraison, pardi. Or, dans cette bataille de la logistique du dernier kilomètre, NAP, avec ses 1 521 magasins, dispose d’un arsenal considérable.

5 000 beacons pour attirerle chaland

Depuis un peu plus d’un an, Maison de la Presse a fait installer, par Ezeeworld, quelque 5 000 beacons qui, jusqu’à 60 mètres de distance, via Bluetooth, permettent aux passants ayant téléchargé l’application Maison de la Presse de recevoir sur leur smartphone notifications et offres de réduction pour les inciter à entrer en boutique.

Vers la livraison

« Qui est le meilleur pour le service de livraison, Amazon ou le réseau, multiple, des livreurs de pizzas locaux ? », demande ainsi Arnaud Ayrolles, qui voit là, pour ses enseignes, une belle carte à jouer. Pas tant, d’ailleurs, pour y placer des casiers de retrait mais bien, plutôt, pour y développer un service de livraison. Le Deliveroo ou le Stuart du non-alimentaire, finalement, pourquoi pas ? Pas mal pour pallier le recul, structurel, d’un duo tabac-presse qui, chez NAP, pèse 900 millions d’euros sur 1,9 milliard de chiffre d’affaires.

Jean-Noël Caussil

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2447

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA