Concepts de magasins

Maison Marou, la plus française des chocolateries de Saïgon

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Début mai 2018, le voyage d’étude retail du Master Distribution et Relation Client de Paris-Dauphine s’est déroulé à Ho Chi Minh Ville au Vietnam. Les étudiants ont visité, photographié et commenté une série de concept-stores. Leur visite de Marou a fait l'objet d'un des "carnets de route" que LSA publie cet été.  

Marou, le chocolat vietnamien pure origine, est à l’initiative de deux français dont l’histoire est aussi onctueuse que leurs produits. Chez Marou, les deux passionnés s’occupent de tout : de la fève de cacao ramassée à la main auprès de petits producteurs du Sud du Vietnam (delta du Mékong), à la commercialisation. Ce procédé 100% artisanal, écologique et créatif permet à Marou d’être élu meilleur chocolatier au monde. 

La marque est distribuée dans plusieurs boutiques, hôtels et épiceries fines au Vietnam, en Europe, au Japon et aux Etats-Unis. Afin de valoriser les origines vietnamiennes et le savoir-faire français, Marou décide d’ouvrir une atelier-boutique en propre au caractère unique à Ho Chi Minh en 2016 et à Hanoï en 2017.

Notre savoureuse expérience chez Marou à Saigon

En franchissant l’entrée, nous nous demandons si nous sommes dans un atelier de production de chocolat, un salon de thé ou une boutique. Des sacs en toile de jute saturés en fève de cacao jonchent un torréfacteur. On devine alors d’où provient cette authentique odeur de pur chocolat.

Les produits en libre-service sont concentrés sur une table centrale et aménagés pour y faire tenir l’exhaustivité de la gamme sur un espace restreint.

Nous apprécions l’effort réalisé sur les conditionnements : des cordes enrobent les assortiments, les ballotins sont noués par d’élégants rubans rouges et les couleurs des tablettes évoquent instantanément l’exotisme de la maison.

Au-delà de notre envie de dévorer ces gourmandises, nous sommes attirés par le laboratoire de fabrication apparent. Des artisans produisent sous nos yeux les douceurs qui seront mises sous vitrine en boutique. La tentation est grande : nous cédons finalement pour un classique revisité au chocolat Marou dans le salon de thé.

Maison Marou : une expérience inédite dans un lieu authentique 100% chocolat

Cet atelier-boutique offre un parcours clients bien dessiné: la découverte de l’univers Marou, puis les étapes de fabrication pour finir sur une dégustation des chocolats et des pâtisseries proposés sur place.

Les deux français ont su valoriser le côté artisanal et éthique des produits dans leur boutique. La transparence est totale concernant le procédé de fabrication. Le client bénéficie de conseils d’experts et l’origine des produits est judicieusement mise en avant. Une vaste carte du Vietnam invite à découvrir les différentes régions d’exploitation des cacaoyers.

Ce « concept store gourmand », véritable invitation au voyage, intègre un marketing sensoriel intelligent : odorat, toucher, goût.

L’expérience “travel” est prolongée dans le salon de thé, véritable salle d’embarquement. Ici les panneaux d’affichage exposent les prix, des cartes de destinations sont attachés aux assortiments et les canapés rappellent l’esprit des espaces lounges.

Avec cette boutique café, Marou offre un aller-retour France/Vietnam. La dégustation du Paris-Saigon prend alors tout son sens.

A quand une ouverture dans la capitale Française ?

Article écrit par Camille Caux, Louise Lordereau, Thibaut Lepers

 

A savoir: 

Les 30 étudiants en fin de Master avaient un double objectif :

  • Rencontrer des entreprises européennes dans le commerce, e-commerce et logistique, dont certaines dirigées par des anciens Dauphinois, afin de découvrir leur stratégie d’implantation et de développement dans ce pays en plein essor économique ;
  • Réaliser un retail tour dans la capitale économique, encore nommée Saigon par ses 13 millions d’habitants – visites menées dans un rythme étourdissant avec le trafic indécent (et anarchique) des 8 millions de scooters, la chaleur et les pluies torrentielles

Les 2 accompagnatrices étaient Valérie Renaudin, responsable du Master, et Julie Hermann, enseignante et experte shopper.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA