Marchés

Malgré un regain du moral des ménages, la consommation recule

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La consommation des ménages était toujours en baisse de -0,1% en septembre en France après une chute de -0,3% en août, alors que le moral des ménages en Europe était à la hausse.

consommation

L’Institut national de la statistique et des études économiques annonce une consommation des ménages en baisse de 0,1% en septembre en France.

Les produits dits “durables“ ont augmenté sur le troisième trimestre. Le secteur textile, habillement et cuir a pour sa part baissé de -0,8% en septembre (malgré une augmentation de +1,6% sur l’ensemble du troisième trimestre).

L’alimentaire baisse de -0,2% en septembre

Cependant, le moral des ménages connaît une hausse en Europe dans plus d’un pays sur deux, particulièrement en France avec une hausse de 8 points, selon une enquête Nielsen. L’Hexagone, avec un indice national de 61 se place pourtant toujours en bas du classement.

L’énergie reste un secteur qui préoccupe les Français puisque 28% d’entres eux citent l’augmentation des factures domestiques comme 1e ou 2e source de préoccupation.  Arrivent ensuite la sécurité de l’emploi, l’augmentation des prix dans l’alimentaire et la situation économique globale.

Cependant 27% des personnes interrogées restent optimistes face à leurs finances personnelles.

L’enquête en ligne sur le moral des consommateurs lancée en 2005 par Nielsen, mesure la confiance, les préoccupations majeures et les habitudes de consommation de 29 000 internautes dans 58 pays. La dernière vague a été menée du 14 août au 6 septembre 2013 en Asie Pacifique, Europe, Amérique Latine, Europe de l’Est, Afrique et Amérique du Nord. Un indice de moral des ménages égal à 100 signifie un degré moyen d’optimisme dans le pays.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA