Maman économe, l’influenceuse spécialiste des courses petits budgets [11/15]

|

Dossier Cette semaine, LSA continue sa série de portraits sur les influenceurs, ces stars des réseaux sociaux à qui la grande consommation fait désormais les yeux doux pour promouvoir des produits, redorer sa marque et rajeunir sa cible. Focus sur Clémence Sellier, alias Maman économe. 

Clémence Sellier, 34 ans, mère de trois enfants, détaille dans ses vidéos ses courses, ses bons plans...
Clémence Sellier, 34 ans, mère de trois enfants, détaille dans ses vidéos ses courses, ses bons plans... © © Sophie PALMIER/REA

Tout débute par une faillite. Clémence Sellier et son mari tiennent depuis sept ans une boulangerie, dans les Ardennes. Mais les dettes s’accumulent, et le couple déclare leur activité en liquidation judiciaire. S’ensuit une période difficile. Clémence cherche sur le Net des conseils pour des courses petits budgets et ne les trouve pas. Elle créera donc elle-même ce contenu.

En octobre 2019, elle réalise ses premières vidéos avec son smartphone sur YouTube. Avant, elle se rendait surtout chez E. Leclerc, sa baisse de pouvoir d’achat l’a poussée vers Aldi. « Pour moi, c’étaient des produits pas chers, donc de mauvaise qualité. J’ai changé d’avis depuis ! » Face vidéo, elle raconte tout de ses sessions de courses, montre chaque produit pris en rayon, la hausse des prix... Elle réalise aussi des challenges, façon vidéos américaines. Son contenu le plus populaire affiche près de 240 000 vues : il propose de faire des courses pour la semaine pour une personne avec 14 € ! Parmi les encouragements se mêlent aussi les critiques sur le manque de fruits et légumes, la piètre qualité des produits. « J’ai appris à ne pas prendre ces commentaires pour moi. »

L’ambition d’un podcast

Avant de s’improviser youtubeuse, Clémence Sellier, alias Maman économe, a tenu un blog et ouvert un compte Instagram pour décrire sa grossesse, puis les repas de sa fille. En mars 2020, elle publie une vidéo où elle détaille ses courses familiales hebdomadaires, pour moins de 50 €. Le contenu à peine publié, les algorithmes de YouTube la propulse. « Je gagnais des abonnés par centaines et des vues par milliers… » Depuis, elle se perfectionne sur le montage et publie a minima un contenu par semaine sur des recettes, l’organisation de repas, ou ses bons plans. Elle ambitionne de créer un podcast. « Beaucoup de marques me sollicitent, mais je ne vois pas l’intérêt de parler d’infusions ou d’articles de sport, car mon créneau, c’est les petits budgets. » Elle admet s’être laissée tenter par deux missions : recruter des consommateurs pour réaliser un test produit à grande échelle, et présenter l’appli de cashback eBuyClub. Elle s’en amuse : dans les Ardennes, certains reconnaissent cette mère de Leffincourt souriante... et toujours très terre à terre. 

EN CHIFFRES*

Maman économe, c'est :
43.600 abonnés sur YouTube
15.600 abonnés sur Instagram 

*Les chiffres sont arrêtés au 27 septembre 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2668

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message