Manager produits frais : le garant des marges d'un hypermarché

|

Maillon essentiel dans la hiérarchie d'un hyper, le manager de produits frais est un pivot entre la direction du magasin et les salariés en rayons. Ce poste pluridisciplinaire mixe gestions comptable, commerciale et humaine. Un bon tremplin avant de dirig


Véritable chef d'orchestre de l'ensemble des rayons frais, le manager de produits frais est avant tout le garant de la marge d'un hyper.

« Nous avons une très grande responsabilité, car les produits frais représentent le premier poste de marge d'un hyper. Les DLC très courtes des produits nous obligent à être très vigilants sur la gestion des stocks. Enfin, nous sommes garants de la politique d'assortiment de l'enseigne », explique Dominique Cagol, manager produits frais de Carrefour Écully, en périphérie lyonnaise.

À la tête du secteur frais du 4e hypermarché français de l'enseigne en termes de chiffre d'affaires, il supervise plus de 170 personnes réparties dans les rayons traditionnels (charcuterie, fromage, traiteur), poissons, fruits et légumes, boulangerie, boucherie, ainsi que les salariés de la cafétéria.

Au quotidien, son travail se déroule en plusieurs étapes. Calé sur les horaires des clients, il débute sa journée à partir de 7 heures du matin, pour la terminer vers 20 heures.

« Le premier rituel de la journée est de regarder les chiffres de la veille. Chiffre d'affaires, nombre de ventes, comparatif par rapport à la veille, au mois dernier et sur un an en arrière, tout est passé à la loupe. C'est à partir de cette étape que le reste de la journée s'organise. En fonction des observations, bonnes ou mauvaises, je cherche, avec le chef de rayon concerné, les éléments responsables de la situation et, le cas échéant, des solutions », reprend Dominique Cagol.

La matinée se poursuit par une rapide réunion avec l'ensemble des chefs de rayons. Le manager donne à chacun la liste des tâches à effectuer: mise en rayon, passage de commandes, remplacement du personnel absent...

Après un rapide débriefing avec la direction, le manager passe une bonne partie de la journée dans le magasin à superviser et, dans certains cas, à aider son équipe ; « 90% de notre métier résulte de l'observation du terrain. Afin de mettre en place des stratégies de vente efficaces, nous devons être à l'écoute constante de notre clientèle », indique Dominique Cagol.

Un homme de terrain

Pour Arnaud Coeuret, manager produits frais à l'Hyper Champion de Boulogne (92), qui supervise les rayons ultrafrais, frais, surgelés, pâtisserie, charcuterie et saurisserie, « c'est un métier très intéressant, car nous pouvons agir directement sur les ventes en faisant des recommandations aux chefs de rayon sur l'assortiment, les implantations, les promotions... Mais la gestion des priorités est aussi importante : le poste impose de pallier tous les petits problèmes quotidiens -retard des livraisons, ruptures de stock, absence du personnel. Cette dualité du métier nécessite beaucoup de réactivité. »

Tous les responsables de produits frais n'ont pas à gérer des effectifs aussi importants qu'à Carrefour Écully. Dans les petits hypers, l'équipe est plus réduite, et le travail se partage entre le bureau et le terrain.

Pape Ndaw, manager de produits frais à l'Hyper U de Brie-Comte-Robert (77) supervise 15 personnes: « Je contrôle les commandes, la mise en rayons, les livraisons, les pertes, la présence des produits du catalogue, et j'organise un inventaire mensuel de l'ensemble des rayons. Je gère le planning de l'équipe, les vacances, les recrutements et les souhaits de formation. De plus, comme nous bénéficions d'un statut de cadre, nous sommes amenés à remplacer le directeur du magasin en son absence. Nous devons connaître parfaitement l'équipe et le fonctionnement du point de vente. »

Apprenti directeur

C'est en effet un poste tremplin. « Une étape obligée avant de prendre la direction d'un magasin, selon Gérard Savon, directeur de l'Hyper Champion de Briançon (05). La fonction demande beaucoup de rigueur et de compétences. Il doit donner l'exemple, faire preuve d'initiative et sortir des marges. Dans notre cas particulier, c'est aussi lui qui a la responsabilité de l'activité saisonnière touristique. En fonction des conditions climatiques et des dates de vacances, il doit anticiper sur les ventes. Après plusieurs années passées à se former, il pourra ensuite prendre la direction d'un point de vente. »

C'est bien l'ambition de Pascaline Barbat, manager produits frais au Géant Casino de Villenave-d'Ornon (33). Âgée de seulement 21 ans, elle est certainement l'une des plus jeunes titulaires du poste en France. Après un BTS distribution et comptabilité puis une licence à l'IUT de Limoges, elle dirige une équipe de 8 personnes.

« Mon profil jeune et féminin est un inconvénient dans une profession où les hommes sont très présents. Je dois faire preuve de beaucoup de force de caractère et de professionnalisme pour imposer mes choix. J'occupe ce poste depuis un an, j'ai donc encore beaucoup de choses à prouver. Notamment en ce qui concerne l'approvisionnement des produits, car, aujourd'hui, notre magasin fonctionne avec un système de commandes automatiques. Mon rôle n'est que de vérifier la quantité des commandes et d'assurer les commandes complémentaires. J'espère néanmoins arriver rapidement à la tête d'un magasin. » Ambitieux, ne pas s'abstenir!
Caroline Faquet


Témoignage

Dominique Cagol, 49 ans, 2 enfants, manager de produits frais à Carrefour Écully (Rhône) : «Nous avons une très grande responsabilité, car les produits frais représentent le premier poste de marge d'un hyper. Les DLC très courtes des produits nous obligent également à être très vigilants sur la gestion des stocks. Enfin, nous sommes garants de la politique d'assortiment de l'enseigne. »


© LAETITIA DUARTE POUR LSA


Son CV

1986 Après un DUT comptabilité, un premier poste d'adjoint chef comptable à Carrefour en Rhône-Alpes, puis passe au service paye.
1990 Nommé chef comptable, il quitte la région Rhône-Alpes pour Carrefour Nantes.
1994 Il quitte le service comptabilité pour une première expérience de terrain comme chef de secteur électro-photociné-son au Carrefour d'Annecyle-Vieux puis à Vénissieux.
1999 Responsable des ressources humaines de Carrefour Part-Dieu à Lyon puis à Écully, en périphérie lyonnaise.
2003 Manager de produits frais à Carrefour Écully.


L'essentiel de la fonction

La formation
> BTS vente, complété par une licence manager, en alternance ou pas.
> BTS management des unités commerciales.
> DUT techniques de commercialisation.
> Des diplômes délivrés par les écoles des chambres de commerce.
> Beaucoup de personnes passent encore par la voie pyramidale en débutant comme vendeur.

Les qualités requises
> Le sens de l'organisation.
> Le sens du management. Il doit gérer une équipe dont l'importance dépend de la taille de l'hyper.
> La diplomatie et le sang-froid. En collaboration avec les chefs de rayon, il gère absences et remplacements.
> L'esprit d'initiative pour une gestion des stocks dynamique.
> La rigueur.

Les missions
> Fixer et contrôler les objectifs de vente, établis avec la direction du magasin.
> Contrôler les assortiments, les commandes et la facturation fournisseurs.
> Piloter et fédérer le personnel de son secteur (recrutement, formation, planning de présence...).
> Assurer le suivi avec la direction du magasin et, dans certains cas, avec la direction régionale de l'enseigne.

La rémuneration
Son statut de cadre lui confère un salaire mensuel d'environ 1600 €. À cela s'ajoutent les primes pour objectif atteint, plus l'intéressement sur le chiffre d'affaires et les résultats en fonction de l'enseigne. Ces primes peuvent représenter un 13e, un 14e, voire un 15e mois de salaire.

Les évolutions possibles
> Directeur adjoint de magasin, puis directeur de magasin.
> Prise en charge des produits frais au niveau national : achat, marketing...


Cet article est paru dans notre édition magazine du 24 mai 2007. Un numéro que vous pouvez commander en ligne.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message