Manger oui, mais tout en s’amusant !

Des recettes originales Déjà fait. Des packagings décalés Aussi. Désormais, au moment de déjeuner, les actifs pressés veulent s’amuser. S’amuser dites-vous Guillaume Marolleau, manager du digital chez Fleury Michon, en est convaincu : « Demain, il faudra aller encore plus loin et réfléchir à l’avant, au pendant et à l’après-déjeuner avec des jeux en réalité augmentée. » En attendant, Fleury Michon, a sorti, pour occuper ses consommateurs, une série de personnages, les Ingrépides, sur sa gamme de box Vraiment. La marque les anime via des jeux digitaux sur son site internet, à retrouver via un QR code. Jouer pendant son repas, c’est aussi ce qu’avait prévu Sodebo avec sa Boxtrotter, qui comprenait des quizz sur le packaging. Mais l’exotisme en box n’a pas été apprécié par le public… « La tendance des produits ludiques est surtout une façon pour les consommateurs de se réapproprier le produit. La fiole de vinaigrette dans les salades, la sauce à mélanger dans les box sont autant de façon de l’impliquer dans son repas », analyse Hervé Morice, chef de groupe chez Sodebo. À défaut de jouer, les consommateurs agrémentent, secouent et mélangent leurs ingrédients, pour faire d’un plat standardisé un mets « à sa sauce ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2322

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message