Manuel Valls fait adopter la loi Macron via l'article 49/3

Les débats à l'Assemblée nationale concernant la loi Macron sont finis : le Premier ministre, Manuel Valls, a engagé la responsabilité du gouvernement et fait adopter la version votée par la Commission spéciale, plus quelques amendements de dernière minute. L'opposition est furieuse, les frondeurs également.

Partager
Manuel Valls fait adopter la loi Macron via l'article 49/3
Le Premier ministre a coupé court aux débats

"C'est du jamais vu, on ne sait pas quel texte est adopté, il y a eu des amendements de dernière minute, le Premier ministre n'a plus de majorité, l'Assemblée nationale a été humiliée". Le chef du groupe des Républicains, Christian Jacob, qui n'a pas pu s'exprimer sur la loi Macron était furieux. Les députés n'ont même pas pu consulter la version définitive adoptée par la Commission spéciale de l'Assemblée nationale, qui n'était pas disponible. C'est elle, pourtant, qui va être adoptée.

Choix d'efficacité

Mais le Premier ministre voulait aller vite, et a même expédié son discours pour justifier l'engagement du gouvernement en cinq minutes. "Je connais les immobilismes et les conservatismes. Il faut accélérer le rythme des réformes, ce texte donne un coup de jeune à l'économie. Il a été examiné pendant 437 heures, les Français ne comprennent pas les tergiversations, ils attendent du concret. Je salue Emmanuel Macron, le président de la Commission spéciale,François Brottes. C'est un choix d'efficacité, j'engage le gouvernement sur le texte élaboré par la Commission spéciale"

Avant le 14 juillet

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a ensuite pris la parole : "le texte est adopté, les débats sont immédiatement suspendus". Les députés de l'opposition et le Front de gauche pourraient déposer une motion de censure, pour faire chuter gouvernement, mais qui n'a aucune chance d'aboutir. Le texte doit désormais retourner au Sénat, pour un dernier examen, mais avec peu de chances que de nouveaux amendements soient acceptés. La messe est quasi-terminée.. Le président de la République a indiqué qu'il voulait une adoption définitive pour le 14 juillet et selon Emmanuel Macron "les décrets d'application sont déjà prêts...

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

HAYS

Ingénieur commercial ENR H/F

HAYS - 07/02/2023 - CDI - Millau

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

ARTICLES LES PLUS LUS