MAPIC 2014 : à la recherche du "bon mètre carré"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le Mapic 2014, salon international de l'immobilier commercial, se tient du 19 au 21 novembre au Palais des Festivals de Cannes. Une bonne occasion d'observer comment les centres commerciaux et les promoteurs immobiliers comptent tirer leur épingle du jeu sur fond de débat de vacance commerciale ! Voici leurs projets en France... et à l'étranger.

Le sud de la France reste encore une zone de choix pour les centres commerciaux. Ici, le projet Polygone Riviera, à Nice.
Le sud de la France reste encore une zone de choix pour les centres commerciaux. Ici, le projet Polygone Riviera, à Nice.© dr

Tout salon consacré à l'immobilier commercial pourrait finalement se résumer à cette question : "C'est quoi du bon mètre carré commercial". Sujet plus que jamais d'actualité cette année, lors de la 20eme édition du Mapic, sur fond de débat sur la vacance commerciale lancé par Procos et d'enquête de LSA sur "Ces centres commerciaux qui vont mal". Enquêtes très commentées, et finalement davantage complémentaires et constructives, que les polémiques qu'elles ont suscitées ces dernières semaines. Comme le reconnaissent déjà de nombreux professionnels de l'immobilier commercial, réunis du 19 au 21 novembre 2014 au Palais des Festivals de Cannes. 

Places limitées pour les pures créations

Reste que créer du mètre carré neuf "ex-nihilo " devient un exercice de plus en plus délicat. Car très risqué, comme le montrent les performances parfois décevantes de centres récemment ouverts. Il n'y aura pas moins de magnifiques maquettes de projets neufs et mirifiques au Mapic 2014 mais... en Chine, en Russie ou à Dubaï ! Et en France ? Malgré son taux d'équipement commercial bien supérieur à ces pays de conquête, notre pays recèle encore quelques zones géographiques où l'exercice en vaut la chandelle.

Spécialement dans sa moitié sud, moins équipée que le Nord. Comme l'illustrent les projets Polygone Riviera (Unibail-Rodamco/Socri)  sur la Côte d'Azur ou Allées Shopping en Aquitaine. C'est aussi par leur "taille critique" que ces méga-centres comptent tirer leur épingle du jeu, et s'imposer dans le paysage commercial existant. Autant dire que les places seront de plus en plus limitées pour de telles créations.

Vers des mètres carrés hybrides

Ce qui fait émerger un autre "bon mètre carré commercial": le mètre carré rénové ou étendu ! Autrement dit la surface commerciale, neuve certes, mais déjà "accrochée" à un site qui a fait ses preuves, qui s'est attaché une clientèle fidèle. Parmi les projets que présente Klépierre, par exemple, une grande majorité concerne des opérations de rénovations-extensions.

Mais doit-on encore parler de centres "commerciaux" et tout bon mètre carré est-il uniquement commercial ? Non ! Du "life style mall" tel que se définit Polygone Riviera à 'l'Open Sky Shopping Center" comme Waves récemment ouvert par la Compagnie de Phalsbourg à Metz, de nouveaux lieux ouvrent de nouvelles perspectives, pas seulement marchandes. Des lieux hybrides en quelque sorte, comme ces nombreux projets de "retailtainement'' mariant commerces et loisirs exposés au Mapic 2014. Le commerce ira loin, pourvu qu'il sache aussi se mélanger !

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA