Marc Lelandais, Pdg de Vivarte, espère trouver un accord avec les créanciers du groupe d’ici mi-juin

|

Vivarte en passe de trovuer une solution avec ses créanciers.

Marc Lelandais, Pdg de Vivarte.
Marc Lelandais, Pdg de Vivarte.

Dans un entretien, accordé au journal Les Echos, Marc Lelandais, Pdg du groupe Vivarte, revient sur les problèmes de dettes, qui plombent son groupe depuis des années. Héritage du montage financier effectué à l’occasion du rachat du groupe sous forme de LBO, en 2007, cette dette, colossale, s’élève à 2,8 milliards d’euros. Elle « n'est aujourd'hui plus supportable », indique le Pdg aux Echos, qui espère pouvoir « créer les conditions d'un consensus (…) d'ici à la mi-juin au plus tard. » Marc Lelandais explique proposer « une réduction de cette dette de 2,3 milliards assortie de l'injection de 500 millions d'argent frais ».

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter