Marchés

Marche arrière sur l'huile de palme

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En réponse aux controverses sur l'huile de palme, décriée pour son rôle sur la déforestation et sur la santé, les distributeurs modifient en profondeur la composition de leurs MDD. Les marques nationales ont un peu plus de mal à suivre.

Des années durant, l'huile de palme est apparue comme un produit miracle, grâce à un prix inférieur à celui des autres huiles végétales et à des propriétés technologiques très appréciées des fabricants de biscuits ou de panification. Le problème aujourd'hui ? Les nutritionnistes n'apprécient pas sa richesse en acides gras saturés, et les écologistes pointent la déforestation massive due aux plantations de palmiers à huile.

 

Les MDD l'utilisent moins  

Forts de cela, les distributeurs cherchent à limiter sa présence dans leurs MDD. En mars, Casino s'est engagé à fabriquer 200 produits (sur 571) à marque propre sans huile de palme d'ici à la fin de l'année. Plus discrètement, Auchan planche sur la reformulation de ses recettes depuis trois ans et, lors des appels d'offres MDD, priorité est donnée aux produits sans huile de palme. « Nous avons identifié des gammes prioritaires (produits frits, panés, plats cuisinés, chips) », précise l'enseigne, qui indique explicitement la présence de cet ingrédient sur les emballages, quand beaucoup le masquent derrière le vocable générique de « matière grasse végétale ».

Si le profil nutritionnel de l'huile de palme n'est pas pire que celui d'autres matières grasses comme le beurre, l'impact environnemental est incontestable. Beaucoup d'acteurs tentent de rattraper cet écueil en utilisant une huile certifiée. Des industriels et des distributeurs (L'Oréal, Nestlé, Tesco, Unilever, United Biscuits) sont d'ailleurs réunis au sein de l'organisation RSPO, qui a pour but de mettre en place des pratiques de développement durable et de certification.

Le groupe Carrefour, qui en est membre, s'est fixé comme objectif d'avoir l'ensemble de l'huile de palme de ses MDD certifiée RSPO en 2015. En France, un travail de substitution a été effectué sur un tiers des MDD concernées. De l'huile RSPO a été introduite pour le deuxième tiers, et le tiers restant est en cours de substitution. Dans un classement effectué en 2009, l'organisation de protection de la nature WWF a recensé les efforts d'approvisionnement durable, qui ne sont pas flatteurs pour les distributeurs français. Carrefour a obtenu un score de 16 sur 29 (et vient d'ailleurs de rejoindre Greenpalm, un site de négoce de certificats d'huile de palme durable en ligne), mais Leclerc plafonnait à 3, alors qu'Auchan, Casino, Intermarché et U ont obtenu un zéro pointé.

Les marques nationales ne font pas mieux. Findus a beaucoup communiqué sur l'arrêt total d'utilisation d'huile de palme d'ici à décembre, mais les exemples sont rares. « Je suis impressionné par l'amélioration nutritionnelle des MDD. Les produits sont totalement différents d'il y a quatre ans. Aujourd'hui, les brioches au chocolat des marques nationales sont dépassées », souligne le nutritionniste Jean Michel Cohen, pour qui « la guerre des prix a forcé les marques à ne pas améliorer la qualité des ingrédients ».

 

Il est difficile de s'en passer 

Car l'huile de colza ou de tournesol coûte plus cher, et Ferrero, par exemple, ne peut pas enlever l'huile de palme du Nutella sans en modifier le goût et la texture. Le problème est identique pour les fabricants de biscuits, qui ne retrouvent pas le même croquant ou le même croustillant. Il se pose même pour les cosmétiques. De quoi assurer de beaux jours à l'huile de palme certifiée.

Pourquoi?

- L'huile de palme est riche en acides gras saturés, comme d'autres matières grasses. Surtout, les pays producteurs (Malaisie, Indonésie) déforestent à tout va et détruisent les écosystèmes.

- Aujourd'hui, cette matière première est présente dans environ la moitié des produits transformés vendus en supermarché.

Source : WWF

Les initiatives se multiplient

- Auchan 75 recettes ont vu l'huile de palme disparaître de la liste des ingrédients. Le travail se poursuit sur 275 autres références.

- Casino 200 MDD sans huile de palme d'ici à la fin de l'année, sur un total de 571 produits.

- Findus arrête totalement d'utiliser l'huile de palme à compter du 1er décembre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA