Marché : le halal en voie de structuration

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

«Plusieurs événements majeurs ont changé la donne pour le marché halal en 2011 », affirme Abbas Bendali, directeur du cabinet Solis, dans sa dernière enquête Horizons Shoppers 2012. Et de rappeler, par exemple, l'affaire des knackis de volaille Herta, soupçonnés de contenir des présences d'ADN de porc, qui a entraîné le retrait de cette marque historique, toujours absente à ce jour des linéaires halal. Ou encore l'arrivée de Carrefour Halal, qui a rejoint Casino, seule MDD à évoluer jusqu'alors sur ce marché, avec Wassila.

« La combinaison de ces éléments a renforcé à la fois les exigences des consommateurs et entraîné une redistribution des parts de marché entre les acteurs », précise Abbas Bendali. Aussi, si la pénétration des produits halal progresse en GMS, à 80% pour la charcuterie (+ 8 points), à 27% pour les plats cuisinés (+ 4), et à 18% pour les bonbons (+ 5), c'est avant tout sous l'impulsion des MDD, au détriment des marques nationales déjà implantées et des marques historiques. Se fournissant encore majoritairement dans les commerces traditionnels, les clients de produits halal reprochent à la GMS le manque de choix, l'insuffisance des offres à un prix intéressant et la restriction des gammes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2211

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA