[Marché TV 2016] Ultra HD et Smart TV au cœur de la stratégie de Philips

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

TP Vision a présenté début avril à la presse sa gamme 2016 de téléviseurs Philips. L’occasion de faire le point sur la stratégie de la marque sur le marché de la TV. Marc Langevin, directeur général de TP Vision France, et François Caroff, directeur marketing et communication de TP Vision Europe, nous livrent leur vision.

TV Philips Ambilux
TV Philips Ambilux© TP Vision

Le début d’année s’annonce positif pour TP Vision France. La société qui gère la marque Philips sur le marché de la télévision depuis janvier 2014 est optimiste. "Le taux d’équipement des téléviseurs est supérieur à 97% en France. Nous sommes sur un marché de renouvellement, avec un délai qui est passé de 6-7 ans à 4-5ans", indique François Caroff, directeur marketing et communication de TP Vision Europe. Comme ses concurrents, TP Vision mise sur le passage à la TNT HD, le 5 avril dernier, et sur l’Euro 2016 pour booster ses ventes au premier semestre.

L’effet bénéfique du passage à la TNT HD

Marc Langevin, directeur général de TP Vision France
François Caroff, directeur marketing et communication de TP Vision Europe

Concernant le switch-off, si la société avait du mal à estimer le comportement des consommateurs ainsi que le parc concerné, les résultats sont supérieurs aux prévisions. "L’impact est meilleur que ce nous avions pu imaginer, se réjouit François Caroff. En mars 2016, nous avons enregistré des semaines de ventes deux fois supérieures à la normale." Et ce, avec une concentration sur trois tailles : 22, 24 et 32 pouces (chiffres GfK). "Sur la dernière semaine de février, les tailles inférieures à 30 pouces ont progressé de 90% en volume, et les écrans de 32 pouces de plus de 70%", précise-t-il, citant les chiffres GfK.
La raison ? "Les consommateurs ont réagi relativement tardivement. Cela s’est concentré sur les derniers jours", explique François Caroff, d’après les remontées du terrain. Et d’ajouter : "Deux jours après le switch-off, beaucoup de consommateurs se présentaient encore en magasin pour changer de téléviseurs. L’effet positif devrait durer jusqu’en juin, notamment avec les maisons secondaires".

Miser sur la qualité d’image
Mais si le passage à la TNT HD est profitable en volume, il l’est moins en valeur… Or, c’est bien sur la sur le chiffre d’affaires que TP Vision axe sa stratégie. "Nous ne sommes pas dans une course effrénée à la part de marché. Nous visons une croissance profitable", indique Marc Langevin, directeur général de TP Vision France. Sur ce point, l’Euro 2016 devrait être bénéfique. "Nous avons pu assurer la fin de vie des produits de 2015. Nous entrons dans la période qui précède l’Euro 2016. Nous allons désormais travailler sur les produits 2016, sur des produits à forte valeur ajoutée", ajoute François Caroff. Et dans cette période "extrêmement chargée", Philips compte bien s’appuyer sur ses partenaires distributeurs. Parmi les nouveautés, la marque mise notamment sur sa technologie Ambilight et une image plus qualitative. L’intégralité des  téléviseurs Philips UHD de la gamme 2016 sera compatible HDR.

"Nous ne sommes pas dans une course effrénée à la part de marché. Nous visons une croissance profitable".

Marc Langevin

L’Ultra HD, l’axe majeur de Philips
Objectif : prendre des positions sur l’Ultra HD. En 2015, Philips détenait 13% des parts de marché en volume sur ce segment. "Nous souhaitons nous assurer que la marque Philips soit présentée comme une marque de qualité. Or, l’Ultra HD ne fait que renforcer ce positionnement", poursuit Marc Langevin. Sur un marché estimé à 1,2 million de pièces en 2016 (contre seulement 550 000 en 2015 sur les 800 000 estimés), TP Vision est optimiste : "Si  on maintient ce que l’on fait, il y aura un impact positif", espère François Caroff.
D’ici à la fin 2016, Philips  compte également se positionner sur l’OLED, annoncée comme LA technologie de l’année. "L’OLED est une technologie émergente qui attire le consommateur. C’est un choix technologique important entre des télévisions LED ou HDR", indique Marc Langevin. TPV, groupe taïwanais propriétaire de TP Vision Europe, a ainsi signé un partenariat industriel avec LG pour équiper ses dalles de cette technologie. Côté positionnement prix, "nous ne serons pas sur les tarifs de l’OLED de LG (dont l’entrée de gamme s’élève à 2000€ pour un 55 pouces full HD, ndlr)", assure Marc Langevin. La marque préfère s’orienter sur un produit plus accessible.

Place à la TV connectée
Autre axe stratégique de développement : la TV connectée. "Avant, le taux de connexion sur les Smart TV était de l’ordre de 20 à 25 %, explique François Caroff. Depuis que nous sommes passés Androïd TV, il est passé à plus de 90%." Un avantage important pour Philips : "C’était très important pour nous d’avoir un pied dans le monde connecté. Cela permet de travailler Google et donc d’avoir accès à un système ouvert. Nous avons une roadmap sur les évolutions dans l’univers connecté, ce qui nous permet de nous concentrer sur notre savoir-faire : la qualité d’image."

Une stratégie à long terme
La stratégie de Philips sur le marché de la télévision est claire : "Au niveau local comme international, nous souhaitons proposer une offre produit qui réponde aux besoins des consommateurs…", déclare Marc Langevin. Et si 2016 s’annonce favorable pour le marché de la télévision, TP Vision France ne mise pas tout sur cette année. "Nous ne devons pas asseoir notre stratégie sur 2016. Certes, nous allons en tirer bénéfice, mais notre vision s’inscrit dans la durée.  Nous investissons sur les outils et les moyens de développement de business dans la présentation de notre offre et la formation des vendeurs", exprime Marc Langevin. Avant de conclure : "Il faut garder la tête froide".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA