Marges : la FNSEA en appelle aux députés et sénateurs

|

La FNSEA, principal syndicat agricole, a demandé aux parlementaires la création d'un dispositif d'encadrement des marges des grandes surfaces, déplorant les effets pervers de la loi de modernisation de l'économie (LME). "Avec la négociabilité des conditions générales de vente, la LME a conféré à la distribution un pouvoir de négociation encore plus grand qui, aujourd'hui se répercute lourdement sur les équilibres économiques de leurs fournisseurs - notamment les PME - et par là même sur ceux des producteurs", dénonce le syndicat. Selon la FNSEA, l'Observatoire des marges, mis en place en décembre 2008, "ne fonctionne pas". Elle demande que la DGCCRF procède à des enquêtes, dans le cadre d'"une opération vérité des marges" et réclame parallèlement "la mise en oeuvre d'un dispositif particulier d'encadrement des marges et/ou de coefficients multiplicateurs pour les produits alimentaires de base, qu'il s'agisse de produits agricoles bruts ou de première transformation".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres