Marchés

Marie arrive en force à la rentrée sur le surgelé

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La marque de LDC se lance des objectifs de taille sur le marché des surgelés pour la fin de l’année 2013.

Apéritifs Gourmands Marie

Sur la gamme apéritive, arrivée en magasin en 2010, Marie veut « devenir la marque de l’apéritif au quotidien ». Avec le recul de Brossard et le développement des offres élaborées comme Labeyrie, le marché (+2,6 % en volume et +5 % en valeur, CAM P8, IRI) devient premium et occasionnel. Ainsi, Marie rénove sa gamme de trois références avec des packagings plus lisibles (apéritifs feuilletés, apéritifs gourmands et apéritifs sympa). Les produits seront désormais composés de 24 pièces au lieu de 18 au même prix (3,99 euros).

Peu d'impact du horsegate

Par ailleurs, sur la catégorie des plats élaborés surgelés en sachet, Marie a moins souffert des conséquences du scandale de la viande de cheval que certains concurrents. « Nous sommes sur des sachets familiaux et non sur des barquettes donc l’impact du horsegate a été moindre », indique Christine Ball, directrice marketing chez Marie. Sur un marché en repli (-5,6 % en volume), Marie conforte son leadership avec 29,6 % de part de marché volume. C’est le seul intervenant en croissance (+6,5 %). Fort de ce succès, Marie continue sur sa lancée et anime le rayon avec deux nouveautés : une blanquette de volaille sur la cuisine Tradition et des pâtes au colin d’Alaska et petites St Jacques sur le Cuisine de la Mer.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA