Marie Ekeland nommée à la tête du Conseil national du numérique (CNNum)

|

Le secrétaire d’Etat à l’économie numérique Mounhir Mahjoubi, a annoncé dans les colonnes du Monde la nomination de Marie Ekeland à la présidence du Conseil national du numérique (CNNum).

Marie Ekeland est notamment la fondatrice du fonds d’investissement Daphni
Marie Ekeland est notamment la fondatrice du fonds d’investissement Daphni

Pour la première fois depuis la création du Conseil national du numérique (CNNum), c’est une femme qui en prend les rênes. Marie Ekeland vient en effet d’être nommée à la présidence du CNNum, et c'est le désormais secrétaire d’Etat chargé du numérique Mounhir Mahjoubi qui en a fait l’annonce auprès du quotidien Le Monde. Cette nomination intervient dans un contexte quelque peu singulier puisque trois vice-présidents du Conseil national du numérique (CNNum), ont récemment quitté l’institution non sans exprimer leur mécontentement sur la vacance de la présidence de l’institution depuis plusieurs mois.

Diplomée en mathématiques

Le nom de Marie Ekeland circulait déjà depuis plusieurs semaines, elle faisait par ailleurs partie du CNNum depuis le mois d’avril 2016. Personnalité connue et reconnue dans le microcosme du numérique, Marie Ekeland diplômée en mathématiques et en informatique de l’Université Paris IX Dauphine et titulaire d’un master d’Analyse et Politique Economique à l’Ecole d’Economie de Paris. Elle a débuté sa carrière dans la banque d’affaire JP Morgan en 1997, en tant qu’informaticienne, d’abord à New York, où elle a participé au développement d’une application destinée aux salles de marché Fixed Income, puis à Paris, où elle a géré l’équipe en charge de son support global.

Co-présidente l'association France digitale

En 2000, elle intègre l’équipe d’investissement dans l’innovation de CPR Private Equity, puis poursuit sa carrière au sein de l’équipe Capital Risque de Crédit Agricole Private Equity, avant de rejoindre Elaia Partners en 2005, société de capital-risque dédiée à l’économie numérique - qui compte parmi ses investissements, des entreprises comme Criteo, Agriconomie ou Mirakl. Siègeant actuellement aux conseils d’administration d’Allmyapps, Criteo, Scooop.it, Wyplay et Ykone, elle est également co-fondatrice et co-Présidente de l’association France digitale, qui a vocation à réunir les entrepreneurs et les investisseurs de l’innovation numérique, pour le développement de cet écosystème. Enfin, Marie Ekeland est la fondatrice du fonds d’investissement Daphni dont la dernière levée de fonds remonte au mois d’octobre 2016 pour un montant de 150 millions d’euros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.