Marie vise le leadership des plats cuisinés surgelés familiaux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

LES PLUS

Une gamme garantie VBF et une liste d’ingrédients raccourcie.

LE MOINS

Un retour surle segment risqué,un an aprèsle horsegate.

Malgré un marché des plats cuisinés surgelés qui continue de sombrer depuis le horsegate (-10,3% en valeur et -13,5% en volume, CAM au 2 février 2014, selon Iri), Marie relance une gamme sur ce segment et mise sur la qualité. Pourtant, la marque (10,7% de part de marché en valeur sur les plats élaborés) n’a pas été épargnée par l’affaire de la viande de cheval, avec un recul de ses ventes de 4,3% en valeur.

Elle ne baisse donc pas les bras et redynamise, en avril, le segment de barquettes surgelées. « Nous étions présents sur cette catégorie auparavant, mais nous avions décidé de nous retirer en mai 2012. Aujourd’hui, nous revenons sur des barquettes familiales [hachis parmentier, lasagnes, moussaka et parmentier de poulet, NDLR] avec davantage de qualité, qui n’est pas une offre de contournement », confie Christine Ball, directrice marketing chez Marie. Les références sont garanties Viande bovine française (VBF), issues d’animaux nés, élevés et abattus en France, où elles sont aussi préparées et cuisinées. La liste des ingrédients s’est raccourcie (PVI : 3,50€ à 4,95€). « Être présent sur cette catégorie des barquettes est essentiel pour devenir un leader des plats cuisinés familiaux surgelés », conclut Christine Ball.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2312

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA