Marisol Touraine dit non aux médicaments en GMS

|

Dans un courrier adressé au député de la Manche, Stéphane Travert, et dévoilé début octobre, la ministre de la Santé Marisol Touraine a réaffirmé que « le Gouvernement n'envisage pas de faire évoluer la législation pour la vente de médicaments par des enseignes de grande distribution. » Le débat avait repris suite à une campagne d'Édouard Leclerc, aux déclarations de Najat Vallaud-Belkacem et de Benoît Hamon en faveur de la vente de tests de grossesse en GMS. Le débat ouvert il y a plus de 20 ans est clos. Pour le moment.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2291

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres