Mark Ness, de Wincanton : « Tesco.com pourrait bientôt livrer depuis des entrepôts »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

EDITION SPÉCIALE

Le directeur du développement Europe du prestataire logistique a évoqué le modèle logistique de son client, Tesco.com. Une originalité qui pourrait, avec le succès, ne pas perdurer.

Mini-révélation sur le SITL. Répondant à une question de LSA, Mark Ness, de Wincanton, a indiqué que le modèle logistique de Tesco.com pourrait évoluer dans les prochains mois. Jusqu'ici, les commandes des Internautes étaient préparées dans les magasins les plus proches de chez eux. « Une solution plus économique et qui était la plus rapidement productive, a indiqué le directeur du développement en Europe du prestataire logistique. En effet, le coût de revient pour livrer le client qui ne commande qu'une cannette de soda, serait prohibitif à partir d'un entrepôt. »

Fort de ce modèle, chaque magasin dispose de 4 à 8 véhicules uniquement utilisés pour les livraisons Internet. Au total, Wincanton gère 17 000 véhicules pour le compte de Teco.com en Angleterre ainsi que les chauffeurs. Quitte à installer un système de transport par taxi en cas de pic.

Mais le succès grandissant de Tesco.com pourrait bien changer la donne. « Nous regardons les schémas de livraison directe des clients depuis des entrepôts et non plus uniquement depuis les magasins Tesco », a révélé Mark Ness. Wincanton dispose de 30 sites pour plus de 600 000 m² d'entrepôts maillant l'Angleterre.

Jean-Bernard Gallois

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA