Marketing : des ventes toujours fortement dépendantes des promos

Bien évidemment, l'impact de la promotion sur les ventes varie en fonction des marques, catégories de produits et des mécaniques activées. Néanmoins, selon la note de Nielsen, sur une moyenne PGC+FLS, si l'on décompose les volumes d'une marque, la contribution à court terme du média n'est que de 3% et celle de la promotion de 19%. Ce chiffre montre bien que la part des ventes directement influençables à court terme reste très dépendante de la promotion. Pour autant, il ne faut pas en conclure que le média n'a pas d'effet à court terme sur les ventes. Bien au contraire, il permet généralement de créer un cercle vertueux pour la marque, qui communique en améliorant le référencement d'innovations ou de références secondaires, en développant une familiarité avec la marque au moment de la visite en magasin ou encore en démultipliant l'effet d'une promotion...

 

Contribution moyenne, en %, des leviers aux ventes d’une marque installée

Source: Nielsen

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2267

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message