Marks & Spencer : bénéfice net en baisse au premier semestre

|

RÉSULTAT Le distributeur britannique Marks & Spencer a accusé une baisse de son bénéfice net au premier semestre et reste prudent pour la fin de l'année alors que la situation économique est fragile, « ce qui pèse sur le moral des consommateurs », selon l’enseigne.

Marc Bolland, président de Marks & Spencer

Le bénéfice net du groupe a reculé de 9,9% à 227,2 millions de livres (environ 284 millions d'euros) sur les six premiers mois de l'année. Ses ventes ont légèrement progressé de 0,4% (+0,9% à taux de changes constants) à 4,7 milliards de livres grâce à une reprise de la croissance au deuxième trimestre (+2,5% à taux de changes constants après un repli de 0,7% au premier trimestre).

Mieux qu'au deuxième trimestre

"Nous sommes ravis d'annoncer une performance meilleure que prévu au deuxième trimestre", a commenté le directeur général du groupe, Marc Bolland. Mais "l'activité récente a été volatile, ce qui, couplé à une pression continue sur les revenus des consommateurs, nous rend prudents sur les perspectives pour le reste de l'année", a noté le groupe, tout en soulignant qu'il s'est bien préparé pour tirer profit de l'importante période des fêtes de fin d'année.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations