Marks & Spencer de retour en France "avant noël"

|

Dix ans après son départ calamiteux de France, l'institution du commerce britannique officialise son "come-back" dans l'Hexagone avec une ouverture sur 1400 m² sur les Champs-Elysées et le lancement simultané de la vente en ligne prévus pour novembre 2011.

Marc Bolland, président de Marks & Spencer

Le magasin des Champs-Elysées, qui remplacera le magasin Esprit dont Marks & Spencer a engagé les 30 salariés, proposera une offre prêt-à-porter féminin et de lingerie, ainsi qu'une sélection 500 à 700 produits alimentaires. Pour le site internet, ce seront les 10000 références non alimentaires qui seront accessibles aux consommateurs français, avec une livraison depuis le Royaume-Uni dans un premier temps. Le relancement de Marks & Spencer en France est prévu "en novembre 2011, en tout cas nous ferons tout pour que ce soit avant noël", a déclaré Marc Bolland, directeur général de l'enseigne (posant ci-contre avec deux mannequins devant le futur magasin du 100, avenue des Champs-Elysées), lors d'une conférence de presse au Fouquet's ce matin. 

Mais il ne s'agit là que d'une première étape. Dans un second temps, Marks & Spencer prévoit un déploiement en grappe dans la région parisienne, sous deux formats : les magasins alimentaires de proximité Simply Food de moins de 300 m²  et les grandes surfaces de 3000 à 4000 m², dont 20 à 25 % dédiés à l'alimentaire, dans les centres commerciaux régionaux. Le développement de Simply Food (1000 à 2000 produits) sera réalisé en partie en partenariat, pour lequel des discussions sont en cours avec Compass et SSP (ce dernier étant déjà partenaire de M&S dans les sites à fort trafic au Royaume-Uni). "Cela fait exactement dix ans que nous sommes partis, le 29 mars 2001. Mais en dix ans, Paris a changé et Marks & Spencer a changé", a déclaré Marc Bolland. Ce dernier souligne que le groupe a complètement rénové son assortiment alimentaire - mêlant le "best of britain" aux produits "saveurs du monde" et de snacking - et non alimentaire, où des lignes plus mode sont venues compléter les bons basiques du groupe - sans compter le récent partenariat conclu avec Conran Shop dans la décoration. Considérée comme la clé d'entrée d'un futur déploiement en Europe continentale, la France est la troisième destination stratégique prise par le groupe, après la Chine et l'Inde, dans le cadre d'un programme visant à faire passer le chiffre d'affaires du groupe à l'international de 500 millions de livres sterling (sur un total de 10 milliards) à 800 millions "voire, selon Marc Bolland, à un milliard" à l'horizon 2013-2014.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter