MARQUES DE DISTRIBUTEURS

21,8%

C'est la part du chiffre d'affaires des gammes premier prix des hypermarchés et supermarchés gagnée sur le hard-discount.

L'avis de lsa

Les produits premier prix des hypers et supermarchés freinent-ils l'évasion des clients vers le hard-discount ? Oui, mais seulement en partie. Si 21,8 % de leur chiffre d'affaires sont pris aux hard-discounters, 53,3 % le sont aux marques nationales. C'est une surprise. On pouvait logiquement s'attendre à une prise de part de marché sur la MDD coeur de gamme. Ce transfert est aussi une mauvaise nouvelle pour les hypers et supermarchés. Cela explique en partie la baisse de leur chiffre d'affaires en alimentaire. Dans ce jeu de chaises musicales, la bonne nouvelle, pour les enseignes mais pas pour les grandes marques, vient des gammes thématiques. Elles ne cannibalisent que très peu la MDD coeur de gamme (2,3 %), mais elles vivent en revanche sur le dos des marques, avec 89,8 % de leurs ventes à leur détriment !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1927

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous