Mars 2016: la part de marché des Centres E. Leclerc toujours en forte hausse

|

Selon les derniers chiffres de Kantar WorldPanel, E.Leclerc est toujours sur un très bon rythme avec un gain de 0,7pt de sa part de marché en mars 2016. 

Chez Leclerc, le niveau de fidélité progresse grâce à des paniers mieux remplis
Chez Leclerc, le niveau de fidélité progresse grâce à des paniers mieux remplis© SMG/LSA

Comme tous les mois Kantar WorldPanel délivre ses parts de marché. Aujourd’hui, 6 avril 2016, il s’agit de la P3, donc des ventes du 22 février au 20 mars 2016. Et comme tous les mois, ou presque, c’est Leclerc qui caracole en tête. « Le groupe E.LECLERC poursuit sur sa lancée avec une progression de +0.7pt (Pdm = 20.3%). Le nombre de clients de l’enseigne est stable mais le niveau de fidélité progresse grâce à des paniers mieux remplis. La part de voix Prospectus de l’enseigne continue de s’accroître (+4.9pts ; A3distrib) », note Kantar dans un communiqué.

Lidl, dont les investissements publicitaires continuent de progresser (1ère enseigne en Part de voix plurimedia en mars), atteint une Pdm valeur de 5.4% (+0.4pt) soit le plus haut niveau jamais atteint par Lidl en France. La cote d’amour de Lidl ne cesse de grandir (+5,6 pts vs 2015).

Géant(Pdm = 2.7%) affiche un gain de 0.2 pt de Pdm, porté par une fidélité qui s’améliore grâce à des paniers plus valorisés (+2.2€ / panier). Leader Price gagne 0,1pt de Pdm à 2.6%, avec un niveau de fidélité en progression de +0.7pt.

Les autres ensiegnes n'étant pas citées dans le communiqué de Kantar, on peut en déduire qu'elles affichent une baisse de leurs parts de marché. 

Baisse des dépenses de 0,3%

Plus globalement, le mois de mars 2016 décroche avec une baisse des dépenses de 0,3% des ménages français en produits de grande consommation et frais libre-service (PGC+FLS) en circuit généraliste (HM + SM + EDMP1 + Proximité + Internet), soit la première baisse observée depuis fin 2014. L’embellie constatée en décembre 2015 avec une plus forte envie de dépenser n’est plus du tout à l’ordre du jour depuis janvier 2016: 66% des foyers déclarent ne pas avoir envie de dépenser. C’est 13pts de plus qu’en fin d’année 2015!

La perception du pouvoir d’achat se dégrade (-3,5pts) car si la grande majorité des foyers continue à percevoir une stabilité voire une baisse des prix, ils sont cependant un peu plus nombreux, 25% (+3,2pts) à constater une hausse des prix depuis 1 an.

A noter que le circuit Internet poursuit sa croissance avec +0.5pt de Pdm, soit 5.6% de part de marché. Quant à la part de marché du circuit de la Proximité, elle progresse quant à elle de +0.2pt.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations