Mars et Nestlé réunis dans un consortium pour développer une filière de recyclage chimique des plastiques

|

Dans le cadre de l’appel à projets lancé par Citeo pour développer l’éco-conception, le recyclage et la valorisation des emballages, Nestlé, Mars, Total et Recycling Technologies, s’associent pour développer une filière industrielle de recyclage chimique en France.

Kate Wylie, Global Vice President Sustainability de Mars Incorporated.
Kate Wylie, Global Vice President Sustainability de Mars Incorporated.© Iain Lewis

Ce consortium unique, qui regroupe autour de Citeo, entreprise privée spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers et des papiers graphiques, des leaders mondiaux comme Total, dans l’énergie, Recycling Technologies, fournisseur de technologie de recyclage de plastique, Nestlé et Mars, leaders mondiaux de l’agroalimentaire, va étudier la faisabilité technique et économique de recycler des déchets plastiques complexes, tels que les emballages de petite taille, souples ou composés de multiples couches et répondant aux contraintes de l’alimentaire. Ces produits sont aujourd’hui considérés comme non recyclables et finissent ainsi en incinération ou en décharge. "Ce projet ambitieux répond à l’objectif de Citeo de trouver 100% de solutions à tous les emballages, indique Jean Hornain, directeur général de Citéo. Les nouvelles technologies de recyclage, comme le recyclage chimique, permettront de franchir un vrai saut de performance et une accélération de l’économie circulaire des plastiques, notamment les plus complexes. Cette initiative est à ce titre majeure pour faire émerger des solutions à court et moyen termes".

Mars et Nestlé au cœur d’un projet collectif

"Nous sommes heureux de nous joindre à ce consortium pour participer à l’évaluation de cette technologie de recyclage des emballages plastiques flexibles, souligne Kate Wylie, Global Vice President, Sustainability de Mars. Conformément au plan d’engagement sur l’économie circulaire des emballages de Mars, notre objectif est d’avoir 100% de nos emballages plastiques réutilisables, recyclables ou compostables d'ici 2025. Nous voulons réduire les emballages inutiles, repenser la circularité et investir pour boucler la boucle. Identifier et investir dans les technologies de recyclage fait partie des principales solutions que nous avons pour réduire les déchets plastiques. Nous soutenons ce nouveau projet de pyrolyse en France pour contribuer à identifier les solutions de recyclage circulaires des emballages plastiques après consommation et ainsi augmenter le taux de recyclage en Europe". Même engouement chez Nestlé. "Nous avons pour ambition que 100 % de nos emballages soient réutilisables ou recyclables d'ici 2025. Nous sommes convaincus qu’apporter notre expertise à un projet collectif visant à améliorer le recyclage des plastiques est l’un des défis que nous devons relever pour faire face au problème mondial des déchets plastiques", a déclaré Claudine Rosiers, directrice emballage de Nestlé France.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter