Mars investit plus de 70 M€ dans son usine d’Haguenau en Alsace

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Mars Wrigley Confectionery France va investir plus de 70 millions d’euros dans son usine française d’Haguenau en Alsace. La confiseur américain veut y moderniser l'outil de production et supprimer le dioxyde de titane de ses produits à horizon 2020.  

Mars Wrigley Confectionery France investit pour moderniser son usine et répondre aux attentes des consommateurs.
Mars Wrigley Confectionery France investit pour moderniser son usine et répondre aux attentes des consommateurs.

Après avoir investi 30 millions d’euros en 2007 et 40 millions d’euros en 2012, Mars Wrigley Confectionery France va injecter plus de 70 millions d’euros dans son usine française d’Haguenau en Alsace. Cette somme sera consacrée à la transformation et au développement de ses lignes de production. Implantée depuis plus de 40 ans en Alsace, l’usine d’Haguenau est historiquement dédiée à la production européenne de M&M’s® avec plus de 130 millions de billes produites chaque jour, exportées vers près de 50 pays.

Suppression du dioxyde de titane

Mars Wrigley Confectionery France consacre une majorité de ses investissements en Alsace à son plan de transition prévoyant la suppression du dioxyde de titane (Ti02) dans la fabrication de l’ensemble de ses produits de confiseries d’ici mi-2020. Cette suppression se fait à l’échelle française et européenne. D’importants efforts de recherche et de développement ont été engagés afin de trouver des solutions de remplacement optimales permettant de garantir la même qualité de produit et la même expérience consommateur. La production de M&M’s sans dioxyde de titane débutera à partir de mi-2019 sur le site d’Haguenau. Un investissement est également dédié sur le site afin que l’intégralité du processus de production des M&M’s Mix (produit mixant les variétés Peanut, Chocolat et Crispy) y soit pilotée. Parmi ses investissements, le groupe prévoit enfin plusieurs projets industriels permettant d’assurer les plus hauts standards de qualité tout en développant l’activité de l’usine dans la région. Ceci implique notamment le renouvellement et le renforcement des équipements existants à l’aide de nouvelles technologies afin d’optimiser l’efficacité de la production, d’anticiper l’obsolescence des pièces et d’offrir l’utilisation de nouvelles fonctionnalités.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA