Marseille accueille une nouvelle enseigne de bio

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

· Nature et Terroirs propose plus de 3 500 références de produits biologiques sur 300 m2 · Une formule qui marche

Reprendre les concepts de la grande distribution et les adapter à l'univers du bio : c'est sur ce principe que Jean-Claude Meguerditchian a conçu Nature et Terroirs. Installé dans le VIIIe arrondissement de Marseille, ce supermarché bio propose, sur une surface de vente de 300 m2, 3 500 références. « Je voulais qu'en entrant dans le magasin les consommateurs aient immédiatement leurs repères. J'ai donc repris un plan d'implantation commun à la plupart des supérettes classiques», explique cet ancien cadre commercial.

Dans son magasin pilote, qui a nécessité un investissement de 1 million de francs, priorité a été donnée aux produits frais. Ils représentent près 30% de l'offre et portent tous le label AB (Agriculture biologique). L'entrée du magasin est occupée par une zone marché. Au fond, l'espace boulangerie-pâtisserie côtoie le rayon fromages à la coupe et la boucherie en libre-service. « Les petites surfaces de bio avec leurs 30 ou 40 m2 traitent souvent trop peu de volume pour pouvoir développer l'univers du frais en travaillant le choix. En tant que consommateur de bio, il m'arrivait d'être obligé de me rendre dans plusieurs magasins pour trouver des légumes frais. »

Des résultats encourageants

Chez Nature et Terroirs, l'accent a été mis sur une sélection de producteurs à forte dominante locale. Une proximité qui lui permet d'obtenir un niveau de prix seulement 20% supérieur à celui des produits traditionnels.

Autre priorité définie par le responsable de Nature et Terroirs : le service, avec notamment des livraisons à domicile. Conscient que 70% de sa clientèle connaît peu de choses sur les produits biologiques, Jean-Claude Méguerditchian compte parmi ses 5 salariés deux diététiciennes. Dans les rayons, des fiches produits permettent aux consommateurs novices d'obtenir une première information. « Cet effort pédagogique nous permet de fidéliser la clientèle », souligne le directeur du magasin.

Quatre mois après son ouverture, Nature et Terroirs compte près de 180 clients par jour et un panier moyen de l'ordre de 120 F. La supérette devrait dépasser ses prévisions qui tablaient sur un chiffre d'affaires de 5 millions de francs pour la première année d'exercice. Des résultats encourageants qui incitent Jean-Claude Méguerditchian à préparer activement l'ouverture d'un deuxième magasin courant 1998 dans la région marseillaise.

Pour l'instant, l'un des plus gros obstacles au développement de cette nouvelle enseigne reste le manque d'organisation de la filière dans la région Paca. « J'aimerais jouer un rôle dans la constitution d'une véritable filière bio au niveau régional. A terme, j'envisage de créer une centrale de référencement en partenariat avec d'autres enseignes bio présentes dans la zone », explique Jean-Claude Meguerditchian, qui souhaite développer Nature et Terroirs en franchise. Des projet ambitieux qui en sont encore, pour l'instant, au stade des prises de contact.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1576

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA