Marseille étend les ouvertures dominicales

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'accord « historique » signé entre les syndicats patronaux et salariés permettra de profiter de l'afflux touristique attendu d'ici à 2016.

Croisiéristes et touristes ne tomberont plus sur des rideaux fermés. Le 2 décembre 2011, six syndicats patronaux et salariés ont signé un protocole d'accord, qualifié d'« historique », organisant l'ouverture le dimanche des commerces marseillais autour du Vieux-Port. Cette entente est dans la lignée de celle sur la zone Puce de Plan-de-Campagne (13), en 2009.

Cet accord tombe opportunément, avec l'afflux de touristes attendus, outre les croisiéristes et les passagers de l'aéroport Marseille Provence en évolution constante. Car la ville prépare une série d'événements : Forum mondial de l'eau en 2012, Marseille-Provence capitale européenne de la culture en 2013 et Euro 2016.

 

Contreparties et calendrier

« Il est intolérable de travailler le dimanche sans garantie sociale, souligne Alain Comba, responsable local de FO. Par cet accord, nous avons su construire une relation gagnant-gagnant entre commerçants et salariés. » Les contreparties comprennent des majorations de salaires : 30% du Smic horaire en vigueur pour chaque heure travaillée les dimanches « premium » (soldes et fêtes) et 15 % les autres dimanches. Ou, au choix, des repos compensateurs équivalents aux heures de travail effectuées le dimanche. En annexe au protocole d'accord, la ville de Marseille et sa communauté urbaine, la chambre de commerce et d'industrie et l'association Terre de commerces ont signé une déclaration d'intention. Et se réuniront en groupe de travail pour traiter les dossiers propreté, sécurité, transports...

Il reste au préfet à publier un arrêté qui permettra la mise en oeuvre officielle dès janvier 2012. Selon Nicolas Barthe, secrétaire général de l'Union pour les entreprises des Bouches-du-Rhône, « il faudra sans doute attendre début février pour que toutes les conditions soient en place. En 2012, quinze dimanches seront concernés, puis tous les dimanches en 2013 ».

Chiffres

3 331 Le nombre de commerces de détail non alimentaires concernés 10 000 Le nombre minimal d'emplois concernés

Source : UPE 13

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2208

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA