Martine Pinville nouvelle ministre du Commerce et de la Consommation

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Martine Pinville a été nommée secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire, au poste de Carole Delga. Proche du président de la République, ex-fonctionnaire des impôts, elle est députée de Charente. Thierry Mandon prend le ministère de l'Enseignement supérieur et est remplacé par Clotilde Valter, députée du Calvados, au secrétariat à la Réforme et à la Simplification...

Martine Painville remplace Carole Delga
Martine Painville remplace Carole Delga

La députée socialiste de Charente, Martine Pinville, succède à Carole Delga au secrétariat d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire. Fonctionnaire des impôts à la retraite, âgée de 56 ans, cette proche de François Hollande, militante au PS depuis 1983, a été élue députée en 2007 en Charente, puis réélue dès le premier tour en 2012. Elle était membre de la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales à l’Assemblée nationale, et auteure d’un rapport sur les services à la personne. Elle avait été exclue du PS en 2007 pour s'être opposée à Malek Boutih, parachuté par le parti socialiste en Charente, mais avait finalement gagné les élections. Elle rejoint donc Bercy, sous la tutelle d'Emmanuel Macron, ministre de l'Economie.

Passation de pouvoir

La passation de pouvoir a eu lieu à 14h, à Bercy, au secrétariat d'Etat au Commerce et à la Consommation. "D'ici là, je vais rencontrer Carole Delga puis Emmanuel Macron, faire un point sur les différents dossiers en cours et les réformes engagées", avait indiqué quelques heures plus tôt Martine Pinville, jointe par téléphone, par le journal La Charente libre. Elle se dit "ravie par cette nomination. Je ne m'y attendais pas. Je fais des choses, à l'Assemblée nationale, au Comité national autisme, j'ai été rapporteure de la loi sur le vieillissement. Nationalement ou localement, tout ce que je faisais jusque-là me passionne".

La réforme 

L'autre femme nommée au gouvernement Clotilde Valter, députée socialiste du Calvados depuis 2012, est nommée secrétaire d’Etat chargée de la Réforme et de la Simplification auprès du Premier ministre, en remplacement de Thierrry Mandon. Enarque de 43 ans, ancienne inspectrice générale de l’administration, elle était membre du cabinet de Lionel Jospin à l’Education nationale puis à Matignon, où elle suivait les affaires intérieures et particulièrement la Corse. C’est aussi une fidèle de François Hollande et de Manuel Valls.

Vision "fiscale" ? 

Enfin, Thierry Mandon prend le poste vacant laissé par Geneviève Fioraso pour raisons de santé, à la Recherche et à l'Enseignement supérieur. Il s'agit donc d'un très petit remaniement ministériel, "technique", comme l'avait indiqué Stéphane Le Foll, sur une radio, la semaine dernière. Pas de nouveau ministre "Vert", pas de frondeurs, uniquement des élus socialistes dans la ligne majoritaire. L'arrivée d'une fonctionnaire des impôts au Commerce pourrait toutefois permettre aux acteurs économiques de donner leur vision de l'effet de la fiscalité sur l'économie générale...

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA