Martinet, l'artisan des salades traiteur

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Pierre Martinet
Pierre Martinet© CÉLINE DERBÉKIAN

Plus de 500 M€, des volumes multipliés par 7 en l'espace de 20 ans... Les salades traiteur constituent désormais un pilier du secteur des produits frais non laitiers. En 1986, Pierre Martinet est l'un des premiers avec Michel Caugent - dont l'entreprise a été revendue à Bonduelle en 2003 - à avoir pressenti l'émergence de ce marché. De fait, depuis l'âge de 14 ans, lorsqu'il a démarré dans une charcuterie de détail de la région, Pierre Martinet a toujours vu se vendre carottes râpées, céleri rémoulade et taboulé. Alors, pourquoi ne pas dupliquer l'offre en grande distribution, en plein essor.

Oui, mais pas à n'importe quel prix ! Afin de faire de la salade traiteur un produit coeur de gamme, Pierre Martinet investit dans la mécanisation de la production. « Les carottes râpées à 80 F le kilo, ce n'était pas possible », raconte le traiteur en souriant. L'industrialisation assure ainsi une constance dans la qualité du produit. Pour rassurer le consommateur, la transparence est de mise avec des barquettes en plastique. Enfin, une fois leader du marché, Martinet commence à communiquer à la télévision. Ce sont les débuts du « traiteur intraitable ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2188

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA