Matahi, l'étonnante boisson énergisante à partir du fruit du baobab

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Matahi est une boisson énergisante fabriquée à partir du fruit du baobab. Un nouvel ingrédient qui regorge de vitamines et minéraux. C'est une petite société de Montpellier qui a conçu Matahi.

Matahi est déjà référencée dans 300 points de vente. Ici, la version bio de Matahi, en vente à partir de février 2015 chez Naturalia.
Matahi est déjà référencée dans 300 points de vente. Ici, la version bio de Matahi, en vente à partir de février 2015 chez Naturalia.© MATAHI

Raphaël Girardin et Alexandre Giora ont créé Matahi, une boisson à partir du fruit du baobab. Ces deux jeunes entrepreneurs voulaient une energy drink naturelle et cherchait un fruit peu connu, qui interpellerait les consommateurs et permettrait de créer une filière écoresponsable dans un pays en développement. Alexandre Giora avait passé cinq ans en Afrique et s’est souvenu avoir consommé le jus de ce fruit qui ressemble à une cabosse de cacao. Celui-ci est paré de multiples vertus : riche en calcium, fer, magnésium, potassium, vitamine C, B1, B12 et en acides aminés. Ce que savent bien les Africains. C’est sur le continent africain, précisément au Bénin, que les deux cofondateurs sont allés créer une coopérative gérée par les femmes qui cueillent les fruits du baobab.

Déjà 300 points de vente...

Le petit format de Matahi - qui signifie « force du vent » en wolof - est déjà distribué dans 300 points de vente en France et en Belgique. Citons les Galeries Lafayette, le BHV, la chaîne Nature & Découvertes, le Bon Marché, Délitraiteur pour la Belgique, etc. Des points de vente haut de gamme et citadins. La version bio de Matahi (bouteille verre de 75 cl) sera introduite dans l'enseigne Naturalia en février prochain. D'ici à quelques mois, Matahi sera également disponible en Tetra Pak 33 cl.

La recette ? Du jus à partir du fruit de baobab, de l’eau, du sucre de canne bio et de la caféine naturelle. À noter que ce fruit est Novel Food (autorisé à la vente par la Commission européenne) depuis 2008.

… des ambassadeurs prestigieux

François Trinh-Duc, comme tous ses coéquipiers du club de rugby de Montpellier, en boit deux fois par semaine. Matahi est également boisson partenaire de la station de ski des 2 Alpes. Elle a d’autres ambassadeurs dans le sport, car « les sportifs cherchent des boissons énergisantes naturelles », souligne Alexandre Giora.

... et des cosmétiques

La jeune start-up revend les co-produits de la pulpe de baobab à l’industrie pharmaceutique et cosmétique pour ses vertus antioxydantes. Elle a également créé sa propre marque de cosmétiques, Adansonia, vendus sur le site Le Comptoir du Baobab.

 

 

 

 

 

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA