Match a fermé 11 supermarchés en deux semaines

|

8% du parc des supermarchés Match a fermé ses portes entre le 30 mai et le 13 juin, soit 11 magasins déficitaires.

8% du parc des supermarchés Match a fermé le rideau. Mal en point, l'enseigne pèse de moins en moins dans le paysage de la distribution française.
8% du parc des supermarchés Match a fermé le rideau. Mal en point, l'enseigne pèse de moins en moins dans le paysage de la distribution française.

La fermeture définitive de 11 magasins de l’enseigne Match était prévue pour le 15 juin, mais aura finalement été avancée de quelques jours. Ces points de vente, déficitaires, représentent 8% du parc de l’enseigne, présente principalement dans le Nord et l’Est de la France et qui compte désormais 129 magasins.

"Concernant les fermetures des magasins Match dans l’Est de la France, un plan social est en cours. Des fermetures de points de vente ont déjà eu lieu à Tourcoing et Roubaix mais elles avaient fait beaucoup moins de bruit car nous avions pu facilement trouver une solution alternative pour les employés. Dans ce cas, nous avons affaire à des magasins excentrés, il est donc plus difficile de recaser le personnel. Des mesures d’accompagnement sont proposées quand cela est possible" a indiqué à LSA Pierre-Yves Fenot, directeur marketing de Match.

Cora et Match, enseignes du groupe Delhaize en France ne pèsent que 3,3% de part de marché dans l’hexagone selon Kantar, et ont récemment signé un accord de coopération à l’achat avec Carrefour, effectif depuis le 1er janvier.

 

Dans le détail, voici les dates de fermetures des magasins concernés :

Samedi 30 mai :

Forbach Est (57)

Sarre Union (67)

Ligny en Barrois (55)

Obernai (67)

Colmar (68)

Montbéliard (25)

Vitry le François (51)

 

Samedi 6 juin

Freyming Merlebach (57)

 

Samedi  13 juin

Mulhouse Stoessel (68)

Verdun (55)

Reims (51)

 

Etat des lieux des magasins quelques jours avant la fermeture :

1 commentaire

Joe

23/06/2015 04h19 - Joe

Enfin une belle performance ... Fermer 11 sujets en 2 semaines ... Chapeau bas. Mais encore un effort, il en reste certains qui sont encore ouverts ... Et avec du "personnel" à "recaser"

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter