Mauvais mois de mai pour Carrefour

|

résultats - La part de marché de Carrefour sur a plongé entre la fin avril et la mi-mai. Seuls Leclerc et Système U tiennent tête au hard-discount.

Le maxi discount caracole, Leclerc rigole et Carrefour grimace. Telle est la synthèse des performances des grandes enseignes en parts de marché entre le 21 avril et le 18 mai sur l'univers des PGC relevées par Tns Worldpanel et dont LSA s'est procuré les bonnes feuilles en exclusivité. Sur cette 5e période de quatre semaines suivie par le panel de consommateurs depuis le début de l'année, Carrefour est en effet le distributeur le plus affecté, avec une perte de 0,7 point de part de marché par rapport à la même période de 2007. L'enseigne paye sans doute le fait qu'elle n'a pas renouvelé cette année son opération « 50% fidélité ». « Elle souffre aussi peut-être, avance un concurrent, à l'instar de l'autre grande chaîne d'hypermarchés, Auchan en léger recu, des conséquences de la hausse des prix des carburants qui commence à jouer sur la fréquence de visites des très grandes surfaces. Sur la durée comme sur la période, seuls Leclerc et Système U semblent vraiment résister au rouleau compresseur du hard-discount (+ 1 pt) avec des hausses respectives de 0,4 et 0,2 point en mai et de 0,3 et 0,2 point depuis janvier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2049

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous