Mauvais mois de mai pour le commerce spécialisé

|
Évolution, en %, des ventes en valeur du commerce spécialisé, en mai, et en cumul à date à fin mai, en 2011, 2012 et 2013

Après les chutes de février (- 5%) et mars (- 7%), la dynamique d'avril (+ 3,2%) n'a pas eu de suite. L'activité du commerce spécialisé a reculé de nouveau de 2% en mai, à périmètre comparable, selon Procos, selon un panel de 50 enseignes dans 15 agglomérations. Les conditions climatiques ont été très défavorables, avec l'un des pires mois de mai depuis cinquante ans, selon Météo-France.

Les commerces de centre-ville sont les plus affectés. Les boutiques sur rue finissent à - 4%, celles des galeries marchandes de centre-ville à - 3,7%. Le commerce de périphérie résiste mieux, avec les moyennes surfaces à - 3,2% et des boutiques de centres commerciaux qui gagnent 0,8%.

L'équipement de la personne enregistre les plus fortes dégradations. Celui de la maison et l'hygiène-beauté-santé restent en négatif. La restauration et les loisirs tendent vers des performances étales.

 

Évolution, en%, des ventes en valeur du commerce spécialisé, par circuit, en cumul à date à fin mai 2013

Source : Procos

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2282

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous