McArthurGlen obtient le feu vert pour le premier village de marques du Sud-Est de la France

|

Le groupe McArthurGlen, leader européen du développement et de la gestion de villages de marques, est heureux d’annoncer l’obtention de l’autorisation administrative pour son projet McArthurGlen Provence.  

McArthurGlen

Cette autorisation, délivrée le 29 janvier dernier par la Commission Nationale d’Aménagement Commercial (CNAC), porte sur une surface de vente de 19 919 m² et permet la création d’un village de marques d’environ 26 000 m2 de surface commerciale utile sur la commune de Miramas dans la très touristique région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

McArthurGlen Provence proposera environ 120 magasins et restaurants, avec des marques de luxe parmi les plus prestigieuses, à des prix réduits toute l’année de 30 à 70% et une expérience shopping de qualité. Le centre devrait accueillir près de 2,5 millions de visiteurs annuels.

Le centre est situé sur la commune de Miramas, à 45 minutes d’Aix-en-Provence et à 50 minutes de Marseille. Il est situé à la jonction des autoroutes A8, A7 et 154, reliant Marseille à Nice, Lyon, Avignon et Nîmes. La ville bénéficie également d’une gare TGV, située en centre-ville, tout près du projet.

Avec plus de 30 millions de touristes visitant chaque année le Sud-Est de la France, ce site bénéficie d’un énorme potentiel touristique. Mike Natas souligne: « Beaucoup de nos marques partenaires, et spécialement les marques haut-de-gamme et luxe, montrent déjà un fort intérêt pour ce projet ayant tous les atouts pour devenir un village de marques leader et une destination shopping incontournable du sud de la France.»

McArthurGlen Provence sera le 23ème village de marques du groupe, alors que l’ouverture du 22ème est attendue à Vancouver en 2014. Il sera le troisième en France, après les centres McArthurGlen Troyes, ouvert en 1995 et McArthurGlen Roubaix, ouvert en 1999.

1 commentaire

clairemarin

09/02/2013 19h02 - clairemarin

L'ouverture de chaque village des marques s'accompagne par des recrutements, des impôts, des taxes et ainsi de suite. la réussite de ce genre de projet est une aubaine pour les collectivités. On est qu'au début d'un phénomène. Pour en juger, regardez leur nombre www.villagesdesmarques.com
en effet, les marques ont besoin de villages pour écouler leurs stocks et les clients ont besoins de bon prix. a bon entendeur.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA