MDD : le hard-discount renforce sa beauté

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Les parts de marché de Lidl et de Dia restent modestes en DPH.
Les parts de marché de Lidl et de Dia restent modestes en DPH.© DR

 

L'été arrive. La crise est là. Le hard-discount en profite pour valoriser et renforcer ses gammes d'hygiène-beauté et mise sur le prix. Deux exemples parlants avec Lidl et Dia. Le premier lance toute une gamme de produits solaires à marque Cien. Huit références exhaustives bien segmentées, de 2,99 €  à 6,49 €. Deux lotions solaires hydratantes pour les enfants, dont un spray. À cela s'ajoutent trois références classiques, ainsi que deux spécifiques : une crème solaire anti-âge, ainsi qu'une hydratante pour les sportifs. Une lotion après-soleil vient compléter le tout en format économique 500 ml. Dans la même veine, Dia lance neuf références de soins corps et visage. Pléthore de crèmes hydratantes et nutritives, de 1,25 € à 3,69 € . Ainsi que des laits démaquillants ou des crèmes antirides. Des gammes destinées à renforcer leur part de marché en hygiène-beauté à la traîne : 1,1% pour Dia et 2% pour Lidl.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2231

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA