Mecca-Cola

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Mecca-Cola

Histoire :

Mecca-Cola a été lancée en 2002 par un homme d’affaires franco-tunisien nommé Tawfiq Mathlouthi, qui avait pour but le financement de certaines associations humanitaires travaillant dans les territoires palestiniens.

 

S’inspirant du produit iranien Zam Zam-cola et n’ayant aucune réponse favorable à sa demande de distribution de la boisson iranienne, il décide de lancer sa propre marque identitaire pour concurrencer des boissons déjà existantes comme la Qibla-Cola au Royaume-Uni ou le Muslim-Up  en France.

 

Dates clés :

2002 : Lancement de Mecca-Cola.

2003 : Déménagement de la société Mecca-Cola World Company de Paris à Dubaï.

Présentation :

Mecca-Cola est produit par la Mecca- Cola World Company, basée actuellement à Dubaï dans les Emirats arabes Unis.

Son nom est composé de la transcription latine du nom de la ville sainte de l’islam, Makkah et de Cola ; il est connu principalement pour son engagement pro-palestinien, puisqu’il reverse 10% de son bénéfice pour des projets strictement humanitaires sur le territoire palestino-israélien.

 

 Très proche en goût du célèbre Coca-Cola, Mecca-Cola est une boisson gazeuse française exportant ses bouteilles avec des légendes en trois langues : le français, l’anglais et l’arabe, qui sont vendues dans plus de soixante pays sous le slogan « Ne buvez plus idiot, buvez engagé ! ».

Autre que le cola classique, la gamme Mecca compte le soda allégé en sucre : Mecca-Diet et des limonades Mecca, à la pomme, au citron et à l’orange.

 

 

Position sur le marché :

Le Mecca-Cola se positionne sur le marché des boissons gazeuses, comme étant une boisson alternative ou une copie islamique de la célèbre boisson américaine Coca Cola.

Une année après son lancement, le Mecca-cola a vendu 20 millions de litres en France.

Il est commercialisé principalement au Moyen-Orient, en Europe, en Asie, en Afrique et beaucoup moins en Amérique et en Océanie.

Son propriétaire Tawfiq Mathlouthi, ne cesse de doubler ses efforts pour appuyer la notoriété de sa boisson partout dans le monde ; Après avoir confié la distribution en Israël à un industriel de la région : Makdad Idriss, il achète l’usine des eaux de Spontin en Belgique en 2011, pour y lancer quatre nouvelles lignes de production. 

 

Il est à noter, que depuis le début de l’année 2012, les Emirats Arabes Unis ont retiré l’autorisation de vente accordé à "Mecca Cola"  faisant appel à la loi de la protection des marques de 1992 qui interdit l’utilisation de noms à connotation religieuse.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA