Marchés

Meccano confirme l'essai des licences

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Forte du succès de sa première gamme sous la licence Tintin, sortie à l'automne, la marque française poursuit l'aventure avec de nouveaux personnages, dont les fameux Lapins crétins d'Ubisoft.

«0n peut tout faire en Meccano. » Le slogan du célèbre fabricant français de jeux de construction peut désormais se compléter par « On peut tout faire en Meccano, même des produits sous licence » ! Pour l'automne, la marque plus que centenaire lancera en effet trois nouvelles gammes estampillées aux couleurs des fameux Lapins crétins d'Ubisoft, du hérisson Sonic de Sega et de Gears of War d'Epic Games. Trois licences issues du monde du jeu vidéo, dont le choix est loin d'être dû au hasard. « Nous sommes encore des acteurs récents du monde de la licence, et les propriétés très connues sont souvent déjà préemptées par de grands fabricants. Nous devons y aller étape par étape et prouver notre savoir-faire pour convaincre les ayants droit », explique Florence Pilard, responsable du marketing et de la communication de Meccano.

 

« Mille milliards de mille sabords ! »

En effet, après un essai il y a déjà plusieurs années avec une référence premier âge sous la licence Oui-Oui, Meccano a réellement tenté l'aventure des produits dérivés au cours de l'automne dernier en lançant trois véhicules à construire issus de l'univers du film Tintin. « C'était véritablement la première fois que nous lancions une gamme complète, avec le vaisseau La Licorne, le 4 x 4 et l'hydravion qui, écoulé à plus de 30 000 exemplaires, a été notre meilleure vente en France », détaille Florence Pilard. Chacun de ces produits était fabriqué dans l'usine historique de la marque, créée en 1907, à Calais (62). Un avantage compétitif pour Meccano, qui, en rupture à Noël sur La Licorne, a pu réapprovisionner ses clients en moins de trois jours.

Après les véhicules montrés dans le film de Spielberg, les quelque 80 salariés de l'usine s'attelleront dès juin à d'autres produits dérivés d'une licence beaucoup plus déjantée : les Lapins crétins d'Ubisoft, qui arriveront pour la saison de Noël 2012 sur le marché français, avec également les nouvelles gammes Meccano sous licence Sonic et Gears of War. « Pour 2012, nous avons cherché des licences pertinentes au vu de notre cible, les garçons dès 5 ou 7 ans, pour proposer une manière plus immédiate et ludique d'arriver à Meccano et de faire découvrir notre concept de construction », poursuit Florence Pilard. Preuve que les fameux Lapins d'Ubisoft ne sont finalement pas si crétins !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA