Merchandising : Panzani aère l'épicerie avec son « marché des féculents »

|
L221308702_2Z.jpg
L221308702_2Z.jpg© DR

Apporter de la vie dans le rayon épicerie : voilà l'un des objectifs de Panzani pour 2012. En créant un jeu de perspectives entre gondoles basses et hautes, pour mieux circuler, et plusieurs pôles (solution repas, prêts à déguster, etc.), l'entreprise veut créer une véritable place de marché. Cette approche merchandising regroupe l'ensemble des féculents, des sauces et des aides culinaires, avec la création d'un pôle « idées recettes », qui associe du classique (spaghetti bolognaise, riz et sauce risotto) à de l'inattendu (graines de couscous et coulis de tomate), avec six propositions pour réaliser un plat clés en main. Inspiré de démarches testées en Angleterre, le concept va être déployé dans une grande enseigne française. Ce « marché des féculents » vise à réveiller un linéaire où il ne se passe pas grand-chose. Même Carrefour Planet, qui a refondu ses rayons, n'a pas touché à l'épicerie. « Un kilo de pâtes coûte 1,40 €... il n'y aura pas de crise sur le segment. Notre concept est une approche positive, avec une stratégie de variété et d'envie », commente Xavier Riescher, directeur général de Panzani France.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2213

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous