Metro a souffert du mauvais temps en Allemagne

|

Selon des résultats préliminaires, le distributeur (enseignes Metro, Media Saturn, Real, Kaufhof, etc.) a dégagé au quatrième trimestre 2010 un chiffre d'affaires en hausse de 1,6% à 19,7 milliards d'euros, moins que les 20,2 milliards attendus par les analystes interrogés par Dow Jones Newswires. Sur l'ensemble de 2010, le groupe a pu faire progresser ses ventes de 2,6% à 67,3 milliards d'euros, bénéficiant notamment d'effets de change favorables. Metro a répété son objectif d'un résultat opérationnel Ebit avant exceptionnels de 2,3 milliards d'euros en 2010, "malgré les conditions climatiques difficiles pendant la période importante de Noël", selon un communiqué. En 2011, Metro veut "continuer sur sa trajectoire de croissance" et note une "tendance des ventes à nouveau positive" depuis le redoux. Au quatrième trimestre, les ventes de Noël ont surtout souffert du mauvais temps en Allemagne (-2,6% à 7,9 milliards d'euros). En Europe de l'Est, les affaires ont été bien plus heureuses pour Metro, qui a profité de taux de change favorables, contrairement à l'année précédente. Metro doit publier ses chiffres définitifs et son rapport annuel pour 2010 le 22 mars prochain.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter