Metro célèbre la naissance de sa holding alimentaire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe Metro, scindé en deux au mois de juillet 2017, a lancé la naissance officielle de Metro AG, l’entité dédiée à l’alimentaire. Pour célébrer cette seconde naissance, le groupe a installé à Dusseldorf, en Allemagne, un pavillon éphémère où ont été conviés investisseurs, collaborateurs et quelques clients triés sur le volet. L’occasion d’annoncer sa feuille de route et de réaffirmer son rayonnement international.

La légende : Metro Unboxed se déroule du 13 septembre au 2 octobre 2017, et dévoile les nouvelles tendances du commerce de gros.
La légende : Metro Unboxed se déroule du 13 septembre au 2 octobre 2017, et dévoile les nouvelles tendances du commerce de gros.© Julie Delvallée/LSA

C’est en plein de cœur de Dusseldorf, en Allemagne, que le groupe Metro a décidé d’implanter une structure éphémère. Le pavillon en bois, qui a pris ses quartiers en plein cœur du quartier historique de la ville sur les bords du Rhin, abrite un salon baptisé Metro Unboxed. Objectif de cet événement : montrer comment le groupe rayonne dans les quelques 30 pays où il est présent, et, surtout, dévoiler la feuille de route de Metro AG. Cette nouvelle entité est née au mois de juillet dernier suite à la scission avec la branche non alimentaire, Ceconomy, qui est notamment devenue le premier actionnaire de Fnac-Darty.

« Faire vivre les centres villes et les agglos»

« Suite à notre entrée en bourse de Metro en juillet dernier, nous souhaitions présenter le nouveau visage de Metro à nos publics, notre engagements auprès des commerçants et des restaurateurs indépendants qu’il est de notre responsabilité sociale d’accompagner, afin de dynamiser les centres villes et les agglomérations », a déclaré Olaf Koch, président du conseil d’administration de Metro AG, devant un parterre de patrons et d’investisseurs (en photo ci-contre) lors de l’événement. L’ex patron de Metro groupe se félicite de la naissance d’une entité dédiée à l’alimentaire qui recentre ainsi Metro sur son activité historique, le cash and carry. Le pavillon, installé à eux pas du siège, incarne aussi une démonstration de force pour montrer que le groupe colle aux tendances du commerce et opère, lui aussi, sa mue dans le digital.

La France en avance sur le digital…

Si le stand tricolore arbore à souhait les clichés de l’Hexagone, fromages et saucissons sont présentés sur le stand décoré de banderoles vantant l’esprit « bistrot français », il présente également un point fort du pays, sa percée dans le digital. La France fait en effet figure de pionnier en matière de magasin phygital (physique et digital). « Nous disposons de douchettes pour scanner ses courses en magasin, et l’e-reservation existe depuis deux ans. Nous venons également de lancer la précommande depuis cet été », énumère Philippe Palazzi, patron de Metro Europe du Sud (France, Espagne et Portugal). Une marketplace dédiée aux professionnels français devrait bientôt voir le jour sur la Toile.

… Et la proximité

Autre particularité, Metro France a été le premier pays du groupe à ouvrir des entrepôts plus petits, pour être plus près de sa clientèle. Le premier Metro dit « Compact » a ouvert au mois de juin, l’ambition est d’en ouvrir 20 d’ici 2020.

Chiffres clés Metro monde :
37 milliards d’euros de CA (année fiscale 2016/2017)
150 000 employés dans 35 pays
Plus de 750 entrepôts et environ 60 plateformes logistiques pour METRO Cash & Carry à travers le monde
Environ 280 supermarchés REAL en Allemagne.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA