Metro durement pénalisé par la baisse du rouble

|

Le distributeur allemand a publié le 10 février 2015  les résultats du premier trimestre de son exercice décalé 2014/2015, du 1er octobre au 31 décembre 2014. La chute du rouble a durement pénalisé la contribution de sa filiale russe.

METRO

Metro a été pénalisé par la dégringolade du rouble au premier trimestre du fait de sa présence importance en Russie. Le 10 février 2015, le distributeur allemand a publié ses résultats du 1er octobre au 31 décembre 2014 avec un bénéfice net en chute de 10,4 % sur un an, à 404 millions d'euros. Une performance en dessous des attentes des analystes qui tablaient sur 485 millions. Le bénéfice d'exploitation (Ebit) avant exceptionnels a baissé de 4,3% sur un an à 1,02 milliard d'euros.

"Malheureusement, le rouble faible assombrit notre bonne performance opérationnelle", a regretté le patron de Metro, Olaf Koch, dans un communiqué. Le géant de la distribution souligne que la chute du rouble a pesé à hauteur de 60 millions d'euros sur les résultats. Sans ces effets de change, les résultats "sont en réalité meilleurs que ceux du même trimestre l'an dernier", précise-t-il. Son chiffre d'affaires, déjà publié en janvier 2015, a lui reculé de 2,2 % à 18,3 milliards d'euros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter