Mettre en avant les produits beauté du petit électroménager

Permettre la manipulation des produits Et créer un « espace de présentation » au centre du linéaire. Deux recettes de Philips pour dynamiser le rayon.

Vitrines tristes et étagères désordonnées sont souvent le lot quotidien du petit électroménager dans les hypermarchés. Ce rayon générateur de valeur ajoutée est même passé au travers de la réorganisation par univers des rayons non alimentaires de Carrefour. Pour dynamiser le segment hygiène-beauté (rasoirs, épilateurs, sèche-cheveux ), Philips propose de généraliser la mise en exposition des appareils. Pour différencier les produits beauté des appareils destinés à la cuisine, la marque préconise également la mise en place d'un mobilier spécifique. Selon Michel Simon, directeur commercial, « il faudrait abandonner les vitrines fermées, afin que le consommateur puisse enfin prendre en main le rasoir ou l'épilateur qu'il va acheter ». Dans ce cas de figure, les magasins doivent surveiller l'état des appareils mis en présentation.

Améliorer l'accessibilité des produits

Indispensable dans le processus de réassurance, l'accessibilité des produits de démonstration devrait devenir la règle, comme en téléphonie. Le linéaire gagnerait également en efficacité s'il ménageait, en son centre, un espace de présentation mêlant tous les produits du segment, pour mettre en valeur leur design. Le nouveau magasin Boulanger de Rennes a poussé l'idée jusqu'à reconstituer une salle de bains.

Michel Simon souligne également « l'importance de mettre les appareils en libre-service », alors que certains magasins laissent encore les stocks en réserve. Faire attendre le client à un comptoir pour acheter le rasoir repéré en rayon, c'est se priver de nombreux achats d'impulsion.

Philips propose même une mise en place des rasoirs et tondeuses sur broches avec ses blisters transparents. « Avec ce type d'implantation, les rotations sont presque doublées », souligne Michel Simon. À condition de décliner toute la gamme de haut en bas, les modèles de premier prix se trouvant dans la partie inférieure du linéaire. L'apport de meubles promotionnels en tête de gondole s'avère indispensable pour doper les ventes en période de fêtes.

Blisters ou boîtes ?

En revanche, la marque Philips reste attachée aux boîtes pour les épilateurs, brosses à dents et sèche-cheveux. Elles mettent en scène les accessoires livrés avec l'appareil, le résultat obtenu après la coiffure ou tout simplement une femme utilisant l'appareil. Autant d'éléments destinés à rassurer la consommatrice en phase d'achat.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1647

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous