Meuble : Selency (ex-BrocanteLab) lève 15 millions € pour s'internationaliser

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La brocante en ligne, qui permettait jusqu'à présent aux professionnels de commercialiser leur mobilier d'occasion sur sa marketplace, s'ouvre également aux particuliers.

Les fondateurs de Selency, Charlotte Cadé et Maxime Brousse.
Les fondateurs de Selency, Charlotte Cadé et Maxime Brousse.© Selency

Selency (ex-BrocanteLab), marketplace spécialisée dans la vente de meubles d'occasion en ligne, boucle une levée de fonds de 15 millions d'euros auprès d'OXL Group, filiale de l'entreprise de presse sud-africaine Nasper spécialisée dans les petites annonces, qui possède des places de marché dans une quarantaine de pays et totalise 350 millions d'utilisateurs actifs par mois. Basée à Paris et fondée en 2014, la start-up avait déjà levé 3,5 millions d'euros depuis sa création.

Elle compte s'étendre à l'international grâce à cet argent frais, notamment au Royaume-Uni où elle s'est implantée en octobre 2018. Cette levée de fonds permettra également à Selency de développer de nouveaux outils technologiques, notamment une solution visant à proposer le bon produit au bon client, pour éviter que les consommateurs ne passent des heures sur le site à chercher un article.

Un volume d'affaires mensuel supérieur à un million d'euros

La brocante en ligne, dont le volume d'affaires mensuel est supérieur à un million d'euros, était jusqu'à présent réservée aux professionnels. 2500 d'entre eux proposent leurs articles sur sa plateforme, qui dispose d'un catalogue de 100 000 produits pouvant être acquis par tous les portefeuilles : leurs tarifs s'étalent de 10 à 20 000 euros environ. 500 nouvelles pièces viennent enrichir l'offre de Selency chaque jour. Le catalogue devrait s'étendre plus encore dans les prochains mois, grâce à l'internationalisation de l'entreprise, mais aussi parce que la place de marché s'ouvre désormais aux particuliers. Selency, qui empoche une commission de 15% sur les vendeurs professionnels, a décidé de facturer les particuliers qui commercialisent du mobilier sur son site à hauteur de 25%.

Selency présente un gros avantage par rapport à ses concurrents indirects eBay et autres Leboncoin : les utilisateurs de la marketplace ne sont pas livrés à eux-mêmes pour gérer la livraison des produits, souvent volumineux. Si les vendeurs, que ce soient des particuliers ou des professionnels, le souhaitent, la marketplace les met en contact avec une sélection d'entreprises logistiques. Probablement l'une des raisons qui explique la fidélité de la clientèle de la brocante en ligne. Plus de 30% de ses nouveaux clients achètent de nouveau un article l'année suivant leur première acquisition.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA