Meuble : vendez-nous du rêve!

C'est une étude menée par l'IPEA et l'ObSoCo auprès de plus de 1800 consommateurs en avril 2015 : les acheteurs de meubles trouvent que les grandes surfaces de meubles manquent de fun mais aussi, de produits et de vendeurs. 

Ikea reste l'enseigne de meuble préférée des Français. Lesquels ne sont pas toujours satisfaits de leur expérience dans les magasins de meubles.
Ikea reste l'enseigne de meuble préférée des Français. Lesquels ne sont pas toujours satisfaits de leur expérience dans les magasins de meubles.©IKEA

Les chiffres sont éloquents : les vendeurs ne sont pas assez disponibles et les les clients trop souvent confrontés à des ruptures de stock. Ces derniers veulent des magasins "fun" car, pour eux, aller dans un magasin de meuble, c'est comme une promenade, une récréation. Car si 60% d'entre eux préparent leur achat sur Internet, c'est en magasin qu'ils concrétisent l'achat. Or, le taux de ceux qui repartent sans avoir acheté est encore très important, trop aux yeux des distributeurs. "C'est un achat bien préparé, mais 37% seulement achètent au final", explique Véronique Varlin, directrice de l'ObSoCo. 

Mauvaise expérience

L'expérience en magasin est donc déterminante, et pas toujours concluante. Plus d'un tiers des visiteurs ne sont pas satisfaits de la disponibilité des vendeurs et près d'un sur deux, confronté à une rupture de stock, se voit proposer un produit équivalent. "On a sacrifié la compétence des vendeurs, souligne Véronique Varlin. Les raisons de non-achat sont nombreuses : le fait de ne pas trouver le produit, prix trop élevés, pas de vendeur, mauvaise ambiance". En revanche, quand ils ont pris du plaisir à arpenter les allées d'un magasin de meubles, ils passent à la caisse. Ainsi, 73% d'entre eux qui se disent "amusés" ont acheté au moins un article.Dont acte.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter