Meubles de salle de bain : un marché qui s'adapte aux besoins des consommateurs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

PUBLI-RÉDACTIONNEL La salle de bains s’est métamorphosée en une véritable pièce à vivre où l’on se plaît à passer du temps. Forts de ce constat, les acteurs du marché décident d’ajuster leurs offres à ces nouvelles exigences.

Blue moder bathroom
Blue moder bathroom© stock.adobe.com

Place au dynamisme et à la fantaisie

Les modifications majeures concernent la décoration de la pièce d’eau. Le meuble de salle de bains a subi une transformation radicale puisque les fabricants l’habillent avec des couleurs plus fraîches et plus pétillantes à la fois. Les matériaux naturels comme le bois ont le vent en poupe pour faire écho à la volonté de créer un espace à vivre agréable. Les tons forts sont sélectionnés pour donner plus de caractère à la salle de bains.

Impossible de ne pas constater les métamorphoses en termes de formes : les acteurs du marché jouent avec les reliefs et les contrastes. Ils n’hésitent pas à exploiter des matériaux écologiques qui s’adaptent à une utilisation possible pour de nombreuses années. L’atmosphère relaxante – plébiscitée par la plupart des consommateurs – se concrétise par exemple par une vasque en pierre naturelle encastrée ou posée sur un meuble en teck. L’intemporel marbre est également exploité pour associer nouvelles tendances et intemporalité. Les résultats ainsi obtenus se dotent d’une élégance incontestable.

Un agencement qui se veut fonctionnel

Les concepteurs de salles de bains prennent conscience que la disposition des meubles et sanitaires doit avant tout tenir compte des contraintes de la pièce. La forme de la salle de bains ainsi que sa superficie sont ainsi des critères fondamentaux permettant de proposer des solutions sur mesure. À défaut, les fabricants misent sur les éléments modulables qui s’adaptent plus facilement aux différents univers d’intégration.

L’accent est également mis sur une profondeur réduite en vue de limiter l’encombrement. Les plages de pose sont néanmoins plus spacieuses pour accueillir un nombre plus élevé de produits cosmétiques et/ou d’objets décoratifs. La fonctionnalité passe également par des systèmes de rangement ingénieux. Pour satisfaire les besoins des consommateurs, les acteurs du marché misent sur des doubles vasques, des baignoires adaptées aux douches, sans oublier les siphons dont la hauteur est minutieusement étudiée.

La part belle au confort

La volonté de moderniser la salle de bains s’illustre par des équipements qui s’articulent autour du bien-être des consommateurs. Les sèche-serviettes peuvent ainsi être associés à des miroirs tandis que des enceintes et haut-parleurs sont désormais intégrables aux radiateurs. Est envisagée la possibilité d’installer des stations de chargement sans fil pour brancher les smartphones en toute sécurité. Ces solutions se déclinent à l’infini, permettant aux professionnels de tirer leur épingle du jeu, au moment du choix, en toute efficacité.

L’accessibilité pour une salle de bains pérenne

Les consommateurs sont prévoyants. En effet, leur objectif ne se limite pas à la création d’une salle de bains esthétique et pratique : ce qui compte est la perspective de se servir des mêmes installations durant plusieurs décennies. L’accessibilité aux PMR (personnes à mobilité réduite) est ainsi au centre des nouvelles exigences, à titre préventif. Des meubles suspendus optimisent la circulation. La douche équipée de barres de maintien et d’un siège rabattable a le vent en poupe. Ceux qui ont une préférence pour la baignoire sollicitent particulièrement les modèles dotés d’une porte pour sécuriser l’accès.

Il n’est pas question pour autant de se faire installer une salle de bains rappelant celles que l’on retrouve dans les milieux hospitaliers. Le design reste un critère fondamental sur lequel les consommateurs ne transigent pas.

Zoom sur les WC

L’évolution du marché ne se limite pas à la partie douche/bain. Les WC connaissent également de multiples innovations qui séduisent les consommateurs les plus exigeants.

Les WC suspendus sont indéniablement tendances. En plus de minimiser l’encombrement de la pièce, ils s’harmonisent sans difficulté à tous les styles décoratifs existants. On les plébiscite pour leur simplicité de nettoyage et la possibilité d’ajuster leur hauteur. La chasse d’eau n’étant pas apparente, ce type de WC se veut également moins bruyant.

Le WC lavant, plus communément connu sous le nom de WC japonais, n’est pas en reste. Visuellement, il est assez similaire au WC classique. Un dispositif intégré lui permet cependant de rincer les parties intimes à chaque utilisation. L’hygiène est optimale et le côté « intelligent » optimise le maintien à domicile des personnes à mobilité réduite.

Toujours dans un souci d’hygiène accru, les fabricants développent des WC sans bride, c’est-à-dire dénués de la partie repliée à l’intérieur de la cuvette. Des dispositifs antiéclaboussures sont développés pour une utilisation sereine et hygiénique.

 

Ces conseils vous sont fournis par Castorama. Pour en savoir plus : www.castorama.fr

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA