Michel-Edouard Leclerc ne croit pas aux rayons "made in France"

Le patron du mouvement E. Leclerc a consacré le dernier billet de son blog à l’initiative du magasin de Lanester, le fameux rayon "made in France".

"De quoi je me M.E.L.", le blog de Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E. Leclerc a consacré le dernier billet de son blog, le 31 janvier, à l’initiative du magasin de Lanester qui a fait tant couler d’encre ces derniers jours : le fameux rayon "made in France".

S’il se réjouit du succès de ce "marketing patriotique", il ne croit pas que ce soit la meilleure option pour valoriser les produits français. Et la question semble faire débat parmi les adhérents E. Leclerc. « La majorité, comme moi, croit plus efficace de les promouvoir via des labels ou des marques régionales », écrit Michel-Edouard Leclerc, en référence aux marques maisons comme "Nos régions ont du talent", "Produits Bretagne", etc.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter