Marchés

Michel et Augustin à la recherche d'un partenaire

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

2010 doit marquer un tournant dans l'histoire de la jeune PME alimentaire. Les deux larrons qui ont fondé Michel et Augustin cherchent un troisième compère. Un partenaire industriel ou financier qui leur permettrait de passer la vitesse supérieure. « Nous ne sommes pas vendeurs, nous sommes en discussion avec plusieurs partenaires pour nous aider à développer la marque », explique Augustin. Cette année, la stratégie d'attaque du marché des biscuits sera aussi corrigée, pour sortir des seuls sablés.

Active sur quatre marchés - biscuits sucrés, biscuits salés, crémerie et gourdes de fruits - l'entreprise emploie 27 salariés pour un CA d'une « dizaine de millions d'euros ». Une partie de sa réussite tient dans son inventivité et son ton ludique qui lui a valu de remporter le Phénix d'Or 2010 de l'Union des annonceurs, devant Evian et Mc Donald's. Mais pas question de s'arrêter là. À la rentrée, la PME devrait lancer une application iPhone pour trouver la Vache à boire la plus proche. Une vache géante pourrait aussi se promener dans plusieurs villes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA