Micro-bio

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Conformément à l'évolution du goût du consommateur, la plupart des enseignes mettent en avant les produits bio, notamment au rayon fruits et légumes. Un penchant qui n'a que peu gagné la Seine-et-Marne. À Cesson, Auchan a relégué ce linéaire au fond du magasin, sans aucune mise en valeur. En accord avec la saison, des clémentines bio sont à l'étal, mais sans indication de prix. Carrefour Villiers ne fait pas beaucoup mieux, avec un rayon fruits et légumes biologiques restreint : des ardoises annoncent poireaux, salades et oignons, mais ces légumes sont absents ! Quant au Leclerc de Dammarie, il a fait l'impasse sur les fruits et légumes biologiques. Un choix, il est vrai, peut être dicté par les prix élevés du bio, dont le succès paraît aléatoire, dans ce quartier plutôt défavorisé.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1614

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA