Microdrive développe des zones de retrait de commande avancées

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Cette plate-forme logistique avancée assure une prestation full service pour le « dernier kilomètre », facile d’usage pour les clients, mobile et plus rentable que le drive pour les retailers. Elle est lauréate de la catégorie concept non alimentaire des Trophées LSA de l'Innovation 2017.

Microdrive développe des zones de retrait de commande avancées
Microdrive développe des zones de retrait de commande avancées

Gérard Crébier, patron fondateur de la société LST, à Eyragues (13), a bien failli jeter l’éponge. « J’ai investi plus de 1,5 M € et perdu beaucoup de temps avant de trouver l’industriel capable de fabriquer en série mon innovation Microdrive. Mais aujourd’hui, c’est fait, et trois distributeurs vont pouvoir enfin la tester, début 2018, à Salon-de-Provence et Villefranche-sur-Saône », se réjouit-il.

Pas toujours facile d’innover, même quand on a mis au point une solution susceptible de faire la différence ! Microdrive est un système de conteneur regroupant des casiers de 80 litres pour le retrait de commandes d’articles achetés en ligne auprès de distributeurs. Entièrement automatisé (l’accès est géré via la carte de fidélité, l’envoi d’un code-barres ou d’un code à chiffres), il assure le stockage et la livraison de nombreux biens de consommation, dont le frais et le surgelé, grâce à des compartiments à température dirigée (entre - 22 et + 12 °).

Moins cher que le drive

« Outre l’ergonomie fonctionnelle de cette solution avec des casiers situés à hauteur d’homme et une surface au sol occupée de seulement 12 m2, Microdrive est facilement transportable sur un semi-remorque adapté permettant ainsi de l’installer à l’emplacement souhaité et de le déplacer très simplement », précise Gérard Crébier. Cette solution full service pour 90 casiers, proposée en location (de 2 300 à 3 833 € par mois pour un abonnement de trois à cinq ans), nécessite encore pour LST de trouver des partenaires financiers pour aménager des zones de retrait comprenant au moins 3 à 5 places de parking, avec des accès sécurisés par des barrières.

« L’intérêt pour les distributeurs est de pouvoir proposer des espaces de retrait accessibles 7/7 j et 24 h/24, ce qui n’est pas le cas des drives, dans des zones d’implantation qu’ils ne couvrent pas pour l’instant, comme des petites villes, à la campagne ou dans des zones d’activité comptant plusieurs centaines de salariés, généralement dépourvues d’équipement commercial », poursuit-il.

Enfin, contrairement aux drives traditionnels, Microdrive ne nécessitent pas de personnel pour servir les clients au moment du retrait, réduit le temps de préparation des pickers à quelques minutes, ce qui, selon Gérard Crébier, réduit les coûts d’exploitation de 50 % pour un service équivalent, si ce n’est meilleur. « En fonction des abonnements souscrits, ce système devient rentable au-delà de huit commandes quotidiennes assurées et permet à plusieurs distributeurs de le mutualiser », conclut-il.

Plate-forme logistique avancée Microdrive LST : les plus

  • La facilité d’implantation de la zone de retrait et d’usage pour le client final
  • Un investissement nul grâce à la location full service
  • 50 % moins cher en coût d’exploitation que les drives 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2486-2487

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA