Micromania a trouvé un successeur à Pierre Cuilleret

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Sans directeur général depuis le départ en avril dernier de son patron historique Pierre Cuilleret, l’enseigne de jeux vidéo Micromania vient d’officialiser la nomination de son directeur financier Nicolas Bertrand à ce poste  

Nicolas Bertrand, 48 ans, nouveau DG de Micromania
Nicolas Bertrand, 48 ans, nouveau DG de Micromania

Interim réussi pour Nicolas Bertrand. Six mois après le départ de Pierre Cuilleret, GameStop, la maison mère du spécialiste français du jeu vidéo Micromania, a accordé sa confiance à l’ex-directeur financier qui tenait la boutique jusque là. Nicolas Bertrand est en effet officiellement nommé directeur général de l’enseigne.

Diplômé de l’IEP de Paris, finance et fiscalité, Nicolas Bertrand, 48 ans, est également titulaire d’un DESS de finance d’entreprise de l’Université Paris-Dauphine. Son cursus financier lui permet de débuter sa carrière dans l’audit et le conseil au sein du groupe KPMG.

Bertrand est un proche de Cuilleret. C’est en effet lui qui l’a recruté en 1998 chez The Phone House pour prendre en charge la direction administrative et financière. Il gère notamment les rachats de plusieurs sociétés, et la croissance très rapide de l’entreprise en France. Il accède rapidement au poste de directeur général adjoint des services télécom du groupe, suite au rachat de la société CMC-Telecom (4 centres d’appels en France).

Il quitte The Phone House en 2003 pour occuper diverses fonctions dans le retail. Il occupe ainsi le poste de directeur général adjoint finance et services support au sein du distributeur de vêtements pour enfants Du Pareil Au Même.

Lourde succession

Fort de 16 ans d’expérience dans le secteur du retail, Nicolas Bertrand est donc rappelé par Pierre Cuilleret en 2008 pour rejoindre Micromania en tant que directeur général adjoint, finance et développement. Il gère ainsi la sortie de l’enseigne du LBO de L Capital, et son intégration au sein du groupe Gamestop, numéro 1 mondial de la distribution de jeux vidéo. En 2013 il est en charge du rachat de 44 magasins de Game en redressement judiciaire à l’époque.

Il aura donc la lourde charge de succéder à Pierre Cuilleret qui a accompagné la transformation de l’enseigne à la nouvelle donne du jeu vidéo (des joueurs plus adultes, la multiplication des plateformes mobiles, les téléchargement...). Micromania est aujourd’hui avec un chiffre d’affaires de 600 millions d’euros et 440 magasins dans l’Hexagone, le leader français du jeu vidéo.

1 commentaire

Barrot

02/07/2017 12h39 - Barrot

Gestion pourrie qui s ' appuie sur une sorte d ' esclavagisme souvent border line avec la législation CDD à répétition en faisant miroiter CDI qui n ' arrive jamais ÉCOEURANT LAMENTABLE

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA